March 23, 2018 / 11:26 AM / 8 months ago

Credit Suisse baisse la paie de ses cadres, dont celle de Thiam

ZURICH, 23 mars (Reuters) - Credit Suisse a engagé une refonte majeure des salaires de la direction générale, avec notamment une baisse de la rémunération de son directeur général, dans l’espoir de calmer la fronde de certains actionnaires.

La deuxième banque suisse a versé à Tidjane Thiam 9,7 millions de francs suisses (8,3 millions d’euros) au titre de 2017, soit un peu moins qu’en 2016 à la suite d’une réduction de ses bonus en actions à long terme, montre le rapport annuel sur les rémunérations de Credit Suisse présenté vendredi.

Les modifications du système de bonus pour l’année en cours s’inscrivent dans le cadre d’un contrôle renforcé de la rémunération des dirigeants, depuis le référendum “Fat Cat” de 2013 qui donne aux actionnaires un droit de veto sur la rémunération des dirigeants et des administrateurs en Suisse.

L’année dernière, Credit Suisse a essuyé des critiques de certains actionnaires après avoir proposé d’augmenter le salaire de ses dirigeants malgré une deuxième perte consécutive de plusieurs milliards de francs. La banque a finalement accepté de réduire de 40% la rémunération variable de 2016 et 2017 de ces derniers.

Kai Nargolwala, le président du comité de rémunération depuis près d’un an, a déclaré que la banque avait décidé de simplifier sa politique de rémunération pour 2018 afin de prendre en compte les demandes des actionnaires.

Le nouveau système de bonus devrait offrir une plus grande transparence, a-t-il dit, tout en mettant davantage l’accent sur la rentabilité et la hausse du retour aux actionnaires.

Ces changements ne sont pas encore intégrés dans le système de rémunération de 2017, qui a vu cependant la rémunération globale des cadres dirigeants baisser de 4,3% et les bonus versés par la banque reculer de 3,4% à 3,2 milliards de francs.

Credit Suisse a accusé une perte de 983 millions de francs en 2017 en raison d’une charge de dépréciation de 2,3 milliards de francs liée à la réforme fiscale américaine. Hors éléments exceptionnels, la banque a tout de même enregistré son premier bénéfice annuel depuis le plan de redressement lancé en 2015 par Thiam à son arrivée.

Tidjane Thiam a gagné 4,5 millions de francs de moins en 2017 que son homologue suédois chez UBS, qui a subi une restructuration similaire il y a quelques années pour réduire sa présence dans la banque d’investissement et mettre l’accent sur la gestion de patrimoine.

Mais il figure toujours parmi les dirigeants les mieux rémunérés en Suisse.

Chez Deutsche Bank, les principaux dirigeants ont renoncé à leur bonus, la banque allemande ayant enregistré sa troisième perte d’affilée. Le président du directoire, John Cryan, a gagné 3,4 millions d’euros en 2017. (Brenna Hughes Neghaiwi Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below