March 16, 2018 / 9:55 AM / 4 months ago

BOURSE-Altice rassure avec ses résultats du 4e trimestre, le titre grimpe

PARIS, 16 mars (Reuters) - Altice, maison-mère de SFR, bondit vendredi matin à la Bourse d’Amsterdam, la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu rassurant le marché en dépit de prévisions jugées plutôt décevantes pour 2018.

A 10h48, l’action du groupe fondé et dirigé par l’homme d’affaires Patrick Drahi, prend 5,13% à 8,484 euros, sa plus forte progression en une séance depuis le 9 janvier 2018. Le titre revient à un plus haut depuis le début février.

Les analystes de Morgan Stanley saluent la performance du géant du câble et des télécoms sur le dernier trimestre 2017, notamment en terme d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) qui ressort 5,5% au-dessus du consensus, soulignent-ils.

En France, la filiale SFR a réalisé sa meilleure performance trimestrielle en deux ans avec un gain de 80.000 abonnés à des forfaits mobiles, en hausse de 199.000 sur 2017, et de 69.000 clients à la fibre, en hausse 193.000 sur l’année.

Le groupe a indiqué dans son communiqué que sa récente réorganisation et l’accélération de ses gains d’abonnés dans le mobile et la fibre à la fin de l’an dernier devrait lui permettre de tabler sur une amélioration significative de ses activités en France dès le premier trimestre 2018.

Pour les analystes d’Exane, “les indicateurs clés de performances (KPI) de SFR s’améliorent” et les signaux encourageants envoyés par le câblo-opérateur devrait rassurer les investisseurs.

La confiance de ces derniers avait été très ébranlée en novembre dernier par la faiblesse des activités européennes et l’endettement conséquent du groupe. Le titre Altice a perdu plus de la moitié de sa valeur en 2017.

La méfiance des investisseurs a amené Patrick Drahi à scinder Altice USA, sa branche la plus rentable, pour la mettre à l’abri des aléas financiers et de la faiblesse des revenus de ses activités européennes.

Concernant les prévisions données par Altice pour 2018, les analystes sont toutefois globalement déçu. Ceux d’Investec parlent de prévisions “compliquées en raison de la séparation [entre Altice Europe et Altice USA]”.

Le groupe table pour 2018 sur un flux de trésorerie disponible opérationnel (soit l’Ebitda auquel on soustrait les investissements) de 2,4 à 2,6 milliards d’euros pour Altice Europe, hors activités médias, et sur une croissance du chiffre d’affaires de 2,5% à 3% pour Altice USA.

Les analystes de Morgan Stanley visaient pour leur part un flux de trésorerie disponible opérationnel de 2,8 milliards d’euros.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below