March 14, 2018 / 11:39 AM / a month ago

BOURSE-Iliad tente un rebond, les analystes restent prudents

PARIS, 14 mars (Reuters) - Le titre Iliad reprend timidement des couleurs mercredi à mi-séance après avoir ouvert en baisse de 2%, plusieurs intermédiaires financiers ayant abaissé leur objectif de cours sur l’opérateur après la publication la veille de résultats annuels inférieurs aux attentes.

Vers 12h30, l’action Iliad prend 1,38% à 180 euros après avoir touché un creux depuis décembre 2016 en début de séance. Mardi, la maison-mère de Free avait chuté de près de 10%.

Pour Tangi Le Liboux, stratège marchés chez Aurel BGC, les résultats d’Iliad ne méritaient pas une telle sanction mais la chute de la valeur révèle un changement de statut sur les marchés selon lui.

Le cycle de croissance est “proche de son terme pour Free en France. Or, la valeur se paie à des multiples bien plus élevés que le reste du secteur télécom et l’Italie [où le lancement de l’offre mobile est prévu avant cet été] ne va pas doper l’activité, pas à court terme en tout cas, comme la France l’a fait lors du lancement de l’offre mobile.”

Pour les analystes de Credit Suisse, la principale inquiétude repose sur le flux de trésorerie disponible qui devrait durablement souffrir des dépenses d’investissements.

Ils ont abaissé leur objectif de cours à 170 euros contre 190 euros et maintenu leur recommandation à “neutre”.

Iliad a particulièrement déçu sur ses performances dans la téléphonie fixe, marquées par un faible recrutement de nouveaux abonnés en raison d’une concurrence accrue.

Le groupe a indiqué qu’il comptait réaccélérer dans le fixe avec le lancement de sa nouvelle box cette année, mais les analystes de Credit Suisse doutent du fait que cette nouvelle Freebox sera un vecteur de croissance aussi important que la Freebox Revolution en 2010.

Ils ont abaissé leur prévision de chiffre d’affaires pour Iliad en 2018-2019 de 1% à 2% et revu leur objectif d’Ebitda en baisse de 2% à 4% pour la même période.

Dans l’univers télécoms français, Credit Suisse préfère les titres Bouygues et Orange.

“Les projets d’accélération d’Iliad dans la fibre, le lancement d’une nouvelle box et la migration de davantage de trafic vers son propre réseau mobile devraient soutenir les profits. A court terme, ces coûts importants font pression sur le flux de trésorerie disponible”, soulignent également mercredi les analystes de RBC dans une note.

Ils ont abaissé leur objectif de cours à 230 euros contre 240 euros, tout en maintenant leur conseil à “surperformance”.

Les analystes de Natixis ont pour leur part ajusté leur objectif de cours à 200 euros contre 250 euros. (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below