March 12, 2018 / 1:55 PM / 6 months ago

POINT MARCHÉS-Wall St ouvre en hausse, l'effet de l'emploi US ne se dément pas

* Le Dow gagne 0,3%, le S&P 0,28% et le Nasdaq 0,43%

* Le rapport sur l’emploi continue de profiter aux actions

* Broadcom profite de l’intérêt prêté à Intel, qui recule

par Marc Angrand

12 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, amplifiant la forte progression enregistrée vendredi en réaction aux chiffres mensuels du marché américain du travail, qui ont redonné le goût du risque aux investisseurs en conjuguant dynamisme des créations d’emplois et faible hausse des salaires.

Les Etats-Unis ayant changé d’heure dimanche, Wall Street ouvre désormais à 13h30 GMT pour fermer à 20h00 GMT.

Un quart d’heure environ après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 76,99 points, soit 0,3%, à 25.412,73 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,28% à 2.794,48 points et le Nasdaq Composite prend 0,43% à 7.593,06 points après un nouveau record à 7.595,368.

Vendredi, les trois grands indices de Wall Street ont fini sur une hausse de plus de 1,7%, le Nasdaq inscrivant un record de clôture, après le rapport mensuel du département du Travail, marqué par un chiffre de créations de postes supérieur aux attentes et par un ralentissement de la progression des salaires.

Cette double évolution représente la configuration la plus favorable aux actifs risqués en privant la Réserve fédérale - qui se réunira la semaine prochaine - d’un argument pour accélérer la remontée de ses taux d’intérêt.

“Si nous sommes toujours réticents à l’idée d’exagérer la portée d’un seul rapport, dans la mesure où ces chiffres reflètent des réalités économiques, le rally des actions devrait se poursuivre”, commentent les responsables de la stratégie actions américaines de Credit Suisse.

Cette situation favorise aussi la baisse de la volatilité: l’indice Vix reste proche de 15, à son niveau de début de février avant la flambée qui l’avait porté brièvement à plus de 50.

MERCK & CO PROFITE D’UNE RECOMMANDATION FAVORABLE

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est repassé sous 2,90% et le deux ans sous 2,27%.

Le dollar, lui, est stable face à un panier de devises de référence tout comme face à l’euro, qui oscille autour de 1,23 dollar.

Egalement porté par le regain d’appétit pour les actifs jugés les plus risqués, les Bourses européennes réduisent leur progression par rapport au début de séance mais restent dans le vert: l’indice Stoxx 600 prend 0,35% et à Paris, le CAC 40 avance de 0,19%.

Aucun indicateur économique majeur ne figure à l’agenda du jour à Wall Street, qui attend pour mardi les chiffres mensuels de l’indice des prix à la consommation (CPI).

Aux valeurs, le fabricant de semi-conducteurs Broadcom gagne 3,2% après l’article du Wall Street Journal selon lequel Intel, le numéro un du secteur étudierait divers scénarios dont celui d’un rachat de Broadcom. Intel cède 1,94% et Qualcomm, que Broadcom tente de racheter, 0,18%.

Toujours dans l’actualité des fusions-acquisitions, Oclaro , spécialiste des composants optiques, bondit de 24,97% après l’annonce de son rachat par Lumentum (+4,53%) pour 1,7 milliard de dollars.

Le groupe pharmaceutique Merck & Co prend 1,45%, la plus forte hausse du Dow, après le relèvement de la recommandation de Leerink à “surperformance”, que l’intermédiaire justifie par les perspectives du Keytruda, un traitement du cancer du poumon.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Edité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below