March 2, 2018 / 1:33 PM / 5 months ago

Cevian perçoit un potentiel élevé dans la scission d'Autoliv

STOCKHOLM, 2 mars (Reuters) - Le fonds activiste Cevian Capital dit percevoir un potentiel élevé chez l’équipementier automobile suédois Autoliv , dans lequel il a pris une participation de 6,9%.

Autoliv est le premier fabricant mondial d’airbags et de ceintures de sécurité et Cevian dit soutenir son projet de scission en deux entités cotées entre, d’un côté, ces activités de sécurité dite passive, et de l’autre, les systèmes de sécurité électroniques tels que les aides au freinage ou les capteurs de vision par exemple.

“Nous pensons que la séparation de (la branche électronique) Veoneer et la création de deux entreprises dédiées est logique et créera une importante valeur”, écrit Christer Gardell, associé chez Cevian, dans un courriel.

“Nous ne parlons pas d’un potentiel de hausse de 10%-20% mais de bien plus”, ajoute-t-il.

Le titre Autoliv coté à Stockholm gagnait 0,98% à 13h33 GMT alors que l’indice européen du secteur automobile cédait 2,13% au même moment, pénalisé par l’annonce par Donald Trump de droits de douane américains sur l’acier.

Cevian a annoncé jeudi soir qu’il détenait 6,9% du flottant d’Autoliv, dont la capitalisation boursière dépasse les 103 milliards de couronnes suédoises (10,14 milliards d’euros).

Christer Gardell estime que l’activité de sécurité passive d’Autoliv, qui conservera ce nom, génère beaucoup de trésorerie et ne cesse de renforcer sa position sur le marché.

“Le marché n’apprécie pas pleinement la valeur de cette activité”, écrit-il.

Quant aux autres activités appelées à être regroupées au sein de Veoneer, qui devraient profiter de l’essor des véhicules électriques et autonomes, il juge qu’il s’agit d’une “entreprise très intéressante avec un énorme potentiel de croissance”.

Autoliv a publié en janvier un bénéfice au quatrième trimestre meilleur que prévu et prédit pour 2018 une croissance de ses ventes sous-jacentes supérieures aux prévisions des analystes.

“C’est une entreprise extrêmement bien gérée, avec une forte génération de trésorerie et une bonne rentabilité”, dit Hampus Engellau, analyste chez Handelsbanken Capital Markets. “Mais Cevian semble avoir la même appréciation que nous, c’est-à-dire que cette scission n’est pas pleinement prise en compte et qu’il va y avoir de la création de valeur supplémentaire.” (Johannes Hellstrom Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below