March 2, 2018 / 7:23 AM / 3 days ago

Allemagne/Indicateurs-Hausse moins forte que prévu des prix producteurs

BERLIN/FRANCFORT, 20 avril (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DE 0,1% DES PRIX PRODUCTEURS EN MARS

20 avril - Les prix producteurs ont augmenté moins que prévu en mars après un repli de 0,1% en février, selon les données publiées vendredi par Destatis.

Sur un an, la hausse atteint 1,9 % après +1,8% en février.

Les économistes prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2% sur le mois et une progression de 2% sur un an.

Tableau

* INFLATION ANNUELLE IPCH CONFIRMÉE À 1,5% EN MARS

13 avril - Le taux annuel d’inflation, mesuré par l’indice des prix de détail harmonisé aux normes européennes (IPCH), est confirmé à 1,5% en mars contre 1,2% en février, a annoncé vendredi Destatis, l’office fédéral de la statistique.

D’un mois sur l’autre, la variation des prix à la consommation est aussi confirmée à +0,4% contre +0,5% en février.

Sur une base non harmonisée, les variations mensuelle et annuelle des prix de détail ressortent à +0,4% et +1,6%, comme annoncé en première estimation.

Tableau

* RECUL INATTENDU DES EXPORTATIONS EN FÉVRIER

9 avril - Les exportations se sont contractées de manière inattendue en février, enregistrant même leur plus forte baisse sur un mois depuis deux ans et demi, montrent les données publiées lundi par l’Office fédéral de la statistique.

Ces données renforcent l’hypothèse selon laquelle la croissance de la première économie d’Europe pourrait avoir atteint un pic.

Les exportations, corrigées des variations saisonnières, ont diminué de 3,2% sur un mois en février, leur plus net recul depuis août 2015.

Les importations ont pour leur part baissé de 1,3%.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à des hausses respectives de 0,2% pour les exportations et de 0,3% pour les importations.

L’excédent commercial a baissé à 19,2 milliards d’euros, contre 21,5 milliards en janvier. Il s’agit d’un plus bas depuis janvier 2017. Les économistes interrogés par Reuters l’attendaient à 21,4 milliards.

L’excédent des comptes courants s’est en revanche élevé à 20,7 milliards d’euros en février, contre 20,3 milliards en janvier, montrent des données non corrigées.

Tableau

* BAISSE DE 1,6% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

6 avril - La production industrielle a accusé son plus net repli en deux ans et demi en février, selon des données publiées vendredi, les usines de la première économie d’Europe ayant fonctionné au ralenti face aux menaces de protectionnisme.

Sa baisse a été de 1,6% en février, son plus net recul depuis août 2015, après une hausse révisée de 0,1% en janvier et alors que le consensus Reuters donnait une progression de 0,3%, montrent les statistiques du ministère de l’Economie.

Les entreprises industrielles allemandes ont produit moins de biens d’équipement (-3,1%), de biens intermédiaires (-0,7%) et de biens de consommation (-1,5%), selon ces données. Le secteur du BTP a également vu sa production baisser, de 2,2%.

“La production industrielle a perdu son dynamisme. Toutefois, la bonne orientation des commandes et le climat positif dans les entreprises laisse penser que le secteur industriel restera sur une tendance haussière”, a déclaré le ministère dans un communiqué.

“La dynamique de croissance devrait toutefois être plus faible que l’année précédente”, a-t-il ajouté.

Tableau

* HAUSSE DE 0,3% DES COMMANDES À L’INDUSTRIE

5 avril - Les commandes à l’industrie ont enregistré un rebond en février mais la hausse est moins importante que prévu en raison de la faiblesse de la demande intérieure, montrent les données publiées jeudi par le ministère de l’Economie.

Ces commandes ont augmenté sur un mois de 0,3% après une baisse de 3,5% en janvier (-3,9% annoncé en première estimation). Les économistes tablaient en moyenne sur une progression de 1,5% en février.

“Malgré la demande modérée depuis le début de l’année, les commandes devraient rester sur une tendance à la hausse”, indique le ministère de l’Economie dans un communiqué. “L’économie mondiale demeure en plein essor, ce qui devrait maintenir la demande des produits industriels allemands à un niveau élevé.”

Tableau

* BAISSE INATTENDUE DES VENTES AU DÉTAIL EN FÉVRIER 3 avril - Les ventes au détail ont baissé en février, contrairement aux attentes, d’un mois sur l’autre, comme en janvier, et leur croissance sur un an est bien inférieure aux attentes, a annoncé mardi l’Office fédéral de la statistique.

Cela semble montrer que la consommation des ménages est restée terne depuis le début d’année. Elle n’avait déjà pas du tout contribué à la croissance de la première économie européenne au quatrième trimestre 2017.

La statistique, notoirement instable et souvent sujette à révision, fait ressortir un recul mensuel de 0,7% réel en février, après une baisse de 0,3% en janvier (révisé par rapport à une baisse de 0,7% annoncée initialement).

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une hausse de 0,6% pour le mois de février.

En variation annuelle, les ventes au détail ont augmenté de 1,3%, en deçà du consensus qui donnait une hausse de 2,2%, après une progression de 2,5% en janvier (+2,3% annoncé initialement). * Les indicateurs publiés en mars (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below