February 27, 2018 / 11:03 AM / 6 months ago

BOURSE-Rémy Cointreau en nette hausse, Berenberg confiant pour le cognac

PARIS, 27 février (Reuters) - Rémy Cointreau enregistre l’une des meilleures performances du SBF 120 mardi matin en Bourse de Paris, profitant de la recommandation d’achat de Berenberg, qui met en avant les perspectives prometteuses offertes par la reprise de la demande de cognac haut de gamme en Asie.

Le titre du groupe français de spiritueux gagne 1,72% à 112,20 euros vers 11h59 alors que l’indice SBF 120 est pratiquement inchangé.

Berenberg a relevé sa recommandation de “conserver” à “acheter” et porté son objectif de cours de 102 à 128 euros, soit un potentiel de hausse de 16% sur le cours de clôture de lundi.

“Une demande en hausse pour une offre limitée, c’est le rêve de tous les fabricants”, soulignent les analystes de la banque allemande.

“Une résurgence de la demande de cognac haut de gamme en Asie intervient au moment même où les stocks âgés de plus de dix ans sont au plus bas depuis 20 ans. Pour nous, la hausse des prix devrait reprendre fortement pour le cognac.”

Le cognac Rémy Martin devrait représenter à lui seul 80% du bénéfice d’exploitation de Rémy Cointreau cette année, ajoute Berenberg, qui juge probables de fortes hausses de prix lors des traditionnelles négociations du mois d’avril.

La banque juge que les multiples de valorisation élevés de Rémy Cointreau reflètent “la valeur stratégique de ses actifs dans le cognac ainsi que ses perspectives de croissance supérieures”.

L’action Rémy Cointreau est valorisée plus de 32 fois le bénéfice attendu pour l’exercice qui s’achèvera fin mars, selon les données Thomson Reuters, contre 21,6 fois pour son concurrent britannique Diageo.

Le mois dernier, le groupe a fait état d’une croissance organique de 3,2% au troisième trimestre de son exercice décalé, un ralentissement qui s’explique par le décalage des livraisons de cognac pour les fêtes du nouvel an chinois. Rémy Cointreau a également révisé à la hausse l’impact des changes sur ses résultats financiers, une révision sanctionnée par le marché.

En intégrant la hausse de mardi, la valeur ramène à 2,34% son repli depuis le 1er janvier, après une hausse de 42,6% en 2017. (Marc Angrand, édité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below