February 26, 2018 / 3:42 PM / 4 months ago

Sapinda acquiert l'italien La Perla après l'échec de Fosun

* Le fonds Sapinda rachète La Perla pour un montant inconnu

* Le chinois Fosun était intéressé mais les discussions ont échoué

* Fosun voulait délocaliser la production hors d’Europe-sources

par Giulia Segreti

MILAN, 26 février (Reuters) - Le fonds Sapinda Holdings a annoncé lundi l’acquisition de la société italienne de lingerie de luxe La Perla après l’échec de discussions en vue d’un rachat par le chinois Fosun International en raison, selon deux sources, d’un désaccord au sujet d’une délocalisation de la fabrication hors d’Europe.

Le conglomérat chinois, qui a récemment pris le contrôle de la maison Lanvin, était entré en négociations exclusives avec le propriétaire de La Perla en décembre.

Mais ces négociations ont buté sur la volonté du chinois de déplacer la fabrication, selon deux sources proches du dossier.

“Les négociations exclusives d’un mois avec Fosun se sont arrêtées mi-janvier. Les discussions se sont poursuivies un temps mais ont finalement échoué”, a précisé une des sources.

Les négociations avec Sapinda, véhicule d’investissement fondé par l’homme d’affaires allemand Lars Windhorst, ont rapidement commencé après cela, a indiqué la source, et la holding s’est engagée à maintenir la fabrication en Italie et au Portugal.

Fosun n’a pas pu être joint dans l’immédiat pour s’exprimer sur le sujet.

Sapinda, qui a des bureaux à Amsterdam, Berlin, Londres et Hong Kong et investit dans un éventail d’activités allant de l’immobilier à l’agriculture, n’a pas donné de précisions concernant le montant de cette opération.

L’homme d’affaires Silvio Scaglia, fondateur de l’opérateur télécoms Fastweb, avait racheté aux enchères la marque La Perla, alors en difficulté, en 2013 pour 69 millions d’euros par le biais de la holding familiale Pacific Global.

Il a investi plus de 300 millions d’euros dans la société afin de la développer à l’international et surtout en Asie.

“Je sais que Sapinda a les ressources nécessaires pour porter La Perla à l’étape suivante et poursuivre mon ambition de constituer une marque mondiale de luxe mais de conserver la fabrication en Europe”, a dit Silvio Scaglia dans un communiqué.

Sapinda a affirmé de son côté qu’elle était prête à engager de nouveaux investissements dans l’entreprise.

La Perla, société fondée en 1954 à Bologne, a réalisé un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros en 2017 et pense atteindre le point mort d’ici la fin de 2018, avait dit Silvio Scaglia lors d’un entretien accordé l’an dernier à Forbes. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below