February 26, 2018 / 11:01 AM / 9 months ago

LEAD 1-Allemagne-Verdi demande 6% de hausse des salaires dans le public

(Réaction du gouvernement et des municipalités)

BERLIN, 26 février (REUTERS) - Verdi va réclamer une hausse de 6% des traitements pour plus de deux millions d’employés de la fonction publique et des collectivités territoriales.

Les négociations salariales, qui s’ouvrent ce lundi entre le puissant syndicat allemand et le gouvernement fédéral, devraient probablement durer plusieurs semaines.

D’ores et déjà, le gouvernement fédéral et les collectivités locales ont rejeté cette revendication, affirmant qu’une telle hausse les obligeraient à externaliser certains recrutements.

“Les revendications du syndicat sont beaucoup trop élevées et irréalisables”, a déclaré Thomas de Maiziere, le ministre de l’Intérieur par intérim, expliquant que les revalorisations des traitements de la fonction publique dépassent depuis 10 ans l’indice des accords salariaux négociés.

Thomas Böhle, président de la Fédération des employeurs municipaux VKA, a dit vouloir des discussions rapides et constructives tout en excluant d’augmenter les traitements de 6%, voire de 11%, selon lui, pour les salaires les plus bas.

“Un employé qui voit son emploi externalisé vers une société privée ne tirera aucun avantage d’une hausse salariale de 11%”, dit-il dans les colonnes du quotidien Osnabrücker Zeitung. “Nous voulons garder tous les emplois dans le secteur public”.

Frank Bsirske, le président de Verdi, a déclaré de son côté que les fonctionnaires devaient bénéficier d’une hausse de 6%, soit au moins 200 euros par mois dans le cadre d’un accord sur 12 mois, une revendication partagée par le syndicat de la fonction publique dbb.

Il est grand temps d’améliorer l’attractivité des postes du secteur public en augmentant les salaries, a déclaré Frank Bsirske à la chaîne de télévision ZDF, ajoutant: “L’économie allemande est à la fête”.

La première économie européenne tourne à un rythme de croissance inédit depuis plus de cinq ans, grâce à une solide consommation des ménages, affichant des rentrées fiscales à un niveau record et un excédent budgétaire.

Début février, le syndicat IG Metall et le patronat ont conclu un accord pour les 3,9 millions de travailleurs de la métallurgie, portant à la fois sur les salaires et le temps de travail.

Michael Nienaber Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below