February 22, 2018 / 4:36 PM / 5 months ago

Pas besoin de nouveaux réacteurs nucléaires en France, dit Hulot

PARIS, 22 février (Reuters) - La France n’a pas besoin de planifier la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, a estimé jeudi le ministre de la Transition écologique.

Cette déclaration n’a rien d’étonnant de la part de Nicolas Hulot, favorable de longue date à la réduction du parc nucléaire, mais elle contraste avec des propos d’Emmanuel Macron, qui n’a pas exclu la semaine dernière l’hypothèse de nouveaux réacteurs.

“Pour l’instant, très sincèrement, il n’y a vraiment pas besoin d’envisager de reconstruire, en dehors de Flamanville, d’autres réacteurs nucléaires”, a déclaré le ministre à l’Assemblée nationale.

“Parce que là, on est sûr de louper toute la transition énergétique et, franchement, ayons foi dans ces énergies renouvelables, c’est elles qui vont nous donner à terme cette vraie souveraineté”, a-t-il ajouté.

L’exécutif prévoit de fermer des réacteurs selon une méthodologie et un calendrier qui restent à définir dans le cadre de la future programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), actuellement en cours d’élaboration.

L’exécutif maintient son objectif de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité mais a repoussé l’échéance, initialement fixée à 2025.

Interrogé le 13 février sur la possibilité d’ouvrir des réacteurs supplémentaires, Emmanuel Macron avait répondu qu’il n’y avait “pas de tabou sur le sujet”. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below