February 22, 2018 / 8:35 AM / 2 months ago

Arkema optimiste pour 2018, après un Ebitda record en 2017

(Actualisé avec cours, analyste, précisions, graphique)

PARIS, 21 février (Reuters) - Arkema a annoncé jeudi une nette progression de ses résultats 2017, tirés par la croissance de Bostik, une société spécialisée dans les adhésifs rachetée il y a trois ans et qui représente désormais près d’un quart du chiffre d’affaires du groupe chimique.

“Avec un EBITDA en hausse de plus de 50 % depuis son arrivée au sein d’Arkema il y a trois ans, Bostik confirme tout son potentiel”, souligne le PDG, Thierry Le Hénaff.

Le groupe affiche un Ebitda record à 1.391 millions d’euros(+17%) - supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S (1.362 millions) et au haut de la fourchette de 1.310 à 1.350 millions que le groupe avait déclaré viser en novembre dernier - et un résultat net, part du groupe, en hausse de 35% à 576 millions, également supérieur au consensus (554 millions).

Le chiffre d’affaires s’établit à 8.326 millions en 2017, en hausse de +10,5% (+8,9% en organique), un chiffre proche du consensus (8.349 mlns), tout comme le dividende proposé de 2,30 euros par action (consensus 2,34 euros).

A 9h31, le titre gagnait 3,73% à 107,15 euros, affichant la plus forte progression de l’indice SBF 120 (-0,52%).

Les analystes de Morgan Stanley (à neutre sur le titre) relèvent que l’activité “spécialités industrielles” est à l’origine de cette performance et estiment que le consensus devrait ainsi être relevé de 2-3% sur l’Ebitda et de 3-5% sur le BPA.

Le groupe s’est dit confiant dans sa capacité à augmenter son Ebitda en 2018, la demande devant rester bien orientée dans les trois principales zones géographiques (Europe, Asie, Amérique du Nord), dans un environnement toujours exigeant, marqué par le renforcement de l’euro par rapport au dollar et par un coût des matières premières “plus élevé et volatil”. La réforme fiscale américaine aura quant à elle un impact positif pour Arkema, qui réalise près d’un tiers de son chiffre d’affaires en Amérique du Nord, ramenant son taux d’imposition de 26% actuellement à environ 23%.

Le communiqué et la présentation: bit.ly/2BIbZgg

Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below