February 16, 2018 / 11:34 PM / 9 months ago

USA-Le département du Commerce prône taxes et quotas sur l'acier

par David Lawder et Lesley Wroughton

WASHINGTON, 16 février (Reuters) - Le département du Commerce américain a recommandé au président Donald Trump d’adopter de fortes mesures pour restreindre les importations d’acier et d’aluminium en provenance de Chine et d’ailleurs, dont l’instauration de taxes globales ou spécifiques à certains pays ou de quotas.

Dans ses recommandations divulguées vendredi, le département du Commerce suggère notamment la possibilité d’instaurer une taxe d’au moins 24% sur les importations d’acier et d’au moins 7,7% sur celles d’aluminium.

Ce dernier menait depuis le printemps 2017 des investigations pour déterminer si des restrictions sur les importations d’acier et d’aluminium sont nécessaires à la protection de la sécurité des Etats-Unis, en vertu de la section 232 de la loi sur le commerce de 1962 (Trade Expansion Act). Il a présenté ses recommandations à Donald Trump le mois dernier.

Le président américain a jusqu’au 11 avril pour décider d’imposer ou non des restrictions sur les importations d’acier et jusqu’au 20 avril en ce qui concerne l’aluminium.

Le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a souligné que la décision finale revenait à Donald Trump et qu’il lui appartenait notamment d’exempter certains pays, comme les membres de l’Otan, de ces mesures.

“Le président a le pouvoir de modifier n’importe laquelle (de ces mesures) ou de décider quelque chose de totalement différent”, a déclaré Wilbur Ross lors d’une conférence téléphonique.

“ASSURER LA VIABILITÉ À LONG TERME”

Il a indiqué qu’une taxe globale s’appliquerait sur chaque produit d’acier ou d’aluminium venant de Chine et entrant aux Etats-Unis. Les actions des sidérurgistes américains ont terminé en forte hausse à Wall Street, U.S. Steel gagnant 14,7%, AK Steel 13,7% et Nucor 4,5%. L’’indice du secteur du S&P-1500 s’est adjugé, lui, 5,3%.

Century Aluminum a bondi de 8,3%, tandis qu’Alcoa progressait de 0,44%.

Wilbur Ross a ajouté qu’il ne serait pas surpris si ces mesures étaient contestées devant l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

“L’objectif de ces recommandations est de permettre une hausse de la production, qui garantira, de notre point de vue, la viabilité à long terme de chaque industrie”, a-t-il dit.

Alternativement, le département du Commerce recommande une taxe d’au moins 53% sur les importations d’acier en provenance de 12 pays, dont le Brésil, la Chine et la Russie.

Ces taxes seraient d’au moins 23,6% sur l’aluminium en provenance de Chine, de Hong Kong, de Russie, du Venezuela et du Vietnam.

Quant aux autres pays, ils se verraient imposer des quotas.

Une troisième option suggère au président Trump d’imposer des quotas globaux, basés sur 63% des exportations d’acier de chaque pays en 2017 et sur 87% de celles d’aluminium. (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below