February 16, 2018 / 6:04 PM / 2 months ago

Le Gabon saisit une filiale de Veolia (eau et électricité)

LIBREVILLE, 16 février (Reuters) - Le gouvernement du Gabon a annoncé vendredi la saisie temporaire de la SEEG, filiale de Veolia, et son intention de résilier son contrat de distribution d’eau et d’électricité dans ce pays d’Afrique centrale.

“Afin de préserver la continuité et la qualité de l’approvisionnement public en eau potable et en électricité, l’Etat gabonais a procédé exceptionnellement à la réquisition temporaire de la société”, déclare dans un communiqué le ministre de l’Eau et de l’Energie Patrick Eyogo Edzang.

Une structure ad hoc gérera la SEEG pendant la période de transition et “finalisera la rupture contractuelle avec Veolia conformément aux lois applicables”, est-il ajouté dans le communiqué.

Veolia, contacté à Paris, n’était pas en mesure de faire un commentaire dans l’immédiat.

Le gouvernement gabonais s’était auparavant plaint de fréquentes coupures d’eau à Libreville et avait menacé de geler la concession attribuée à Veolia.

Le groupe français, qui distribue de l’eau potable à 100 millions de personnes sur les cinq continents, est présent au Gabon depuis 1997.

Gerauds Wilfried Obangome et Aaron Ross, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below