February 13, 2018 / 10:12 AM / 9 months ago

RPT-GB-L'inflation reste proche d'un pic de six ans

(Répétition pour lien tableau)

LONDRES, 13 février (Reuters) - L’inflation en Grande-Bretagne est restée proche d’un pic de près de six ans en janvier, signe des difficultés qui attendent probablement la Banque d’Angleterre (BoE) pour contrôler la hausse des prix et la ramener vers son objectif de 2% d’ici deux ans.

L’inflation britannique est restée stable à +3% le mois dernier par rapport à décembre, montrent les données publiées mardi par l’Office national de la statistique (ONS). Elle avait atteint en novembre son plus haut depuis mars 2012 à 3,1%.

Le chiffre du mois dernier est supérieur à la moyenne des prévisions des économistes interrogés par Reuters, qui tablaient sur 2,9%.

La Banque d’Angleterre a surpris les marchés la semaine dernière en annonçant qu’elle voulait ramener l’inflation vers son objectif de 2% à un horizon “plus conventionnel”, autrement dit sur une période de deux ans et non plus de trois ans.

La BoE a également prévenu qu’il lui faudrait probablement relever les taux d’intérêt plus tôt et plus fortement qu’elle ne le pensait il y a trois mois en raison de l’amélioration des perspectives économiques de la Grande-Bretagne dans un contexte international porteur.

Les investisseurs estiment à 70% la probabilité que l’institut d’émission relève en mai d’un quart de point son principal taux directeur, actuellement à 0,5%, et à presque 50% celle que les taux soient ramenés à 1% d’ici la fin de l’année, un niveau jamais atteint depuis 2009.

L’inflation a bondi en Grande-Bretagne avec la hausse des prix importés liée à la chute de la livre qui a suivi le vote de juin 2016 pour une sortie de l’Union européenne.

Les chiffres de l’inflation publiés mardi montrent cependant une diminution des pressions inflationnistes en raison du ralentissement de la hausse des prix de l’essence en un an.

Le gouverneur de la BoE, Mark Carney, a déclaré la semaine dernière que l’inflation pourrait dépasser 3% avant de refluer lentement.

Le coût des matières premières a augmenté de 4,7% en janvier par rapport au même mois de 2017, contre +5,4% en décembre. Le consensus s’établissait en moyenne à +4,2%.

Les fabricants ont augmenté le prix des produits manufacturés de 2,8%, contre +3,3% en décembre, une hausse inférieure au consensus de 3% et la plus faible depuis novembre 2016.

L’ONS relève également que les prix de l’immobilier ont grimpé de 5,2% en rythme annuel en décembre au Royaume-Uni, contre +5% en novembre.

La livre sterling a brièvement accru ses gains après cette statistique, jusqu’à 1,39 dollar, et le rendement des obligations d’Etat britanniques à 10 ans est remonté à près de 1,6%.

Tableau (David Milliken Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below