February 13, 2018 / 7:02 AM / 7 months ago

TUI s'attend à une bonne saison estivale

BERLIN, 13 février (Reuters) - Le voyagiste TUI a dit s’attendre à une très bonne activité estivale avec des réservations en forte hausse pour la Grèce, la Turquie et Chypre, ce qui devrait lui permettre d’augmenter d’au moins 10% son bénéfice hors effets de changes cette année.

TUI a réduit de plus de moitié sa perte brute sur les trois derniers mois de 2017, premier trimestre de son exercice décalé, à 25,4 millions d’euros.

Alors que cette période de l’année est traditionnellement difficile pour les voyagistes, les activités hôtelières et de croisières de TUI ont soutenu son résultat d’exploitation. La mise en liquidation de la compagnie aérienne autrichienne Niki a en revanche pesé sur ses comptes.

“Le premier trimestre 2018 a montré que TUI était sur la bonne voie, nous continuons de croître”, a commenté le directeur général, Fritz Joussen, cité dans un communiqué.

Concurrent de TUI, Thomas Cook a fait état la semaine dernière d’un redressement de la demande pour les voyages à destination de la Turquie permettant de compenser l’impact global de la hausse des coûts en Espagne.

La reprise de l’activité touristique en Turquie, théâtre d’une tentative de coup d’Etat en juillet 2016, est une bonne nouvelle pour les voyagistes qui y réalisent des marges plus élevées, alors que la hausse des frais hôteliers et la concurrence accrue pèsent sur la rentabilité en Espagne.

TUI a cependant déploré que la demande reste morose pour les voyages vers les Antilles, frappées par des ouragans, ce qui a freiné ses réservations en France.

Le voyagiste a été touché l’an dernier par la faillite d’Air Berlin, qui l’a amené à comptabiliser une charge de 15 millions d’euros liée à la renégociation des contrats de location conclus avec la compagnie allemande.

Il a inscrit une autre charge de 20 millions d’euros dans ses comptes du premier trimestre en raison cette fois d’un accord de location avec équipage (“wet lease”) avec Niki, filiale d’Air Berlin qui a, à son tour, déposé son bilan en décembre.

La compagnie de TUI en Allemagne a dû reprendre des avions et des équipages concernés par ces accords de location. (Victoria Bryan Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below