February 9, 2018 / 2:50 PM / 2 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street tente un rebond, les pertes en Europe se réduisent

* Wall Street tente de bien finir une semaine turbulente

* Les Bourses européennes réduisent leurs pertes

* Le Vix évolue autour de 30 points

par Patrick Vignal

9 février (Reuters) - Wall Street tente un rebond vendredi en début de séance tandis que les Bourses en Europe réduisent leur pertes sans toutefois refermer la séquence de correction sur les marchés d’actions amorcée il y a une semaine.

Le Dow Jones gagne 138,65 points, soit 0,58%, à 23.999,11 points quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, prend 0,63% à 2.597,25 points et le Nasdaq Composite progresse de 0,73% à 6.826,74 points.

Les indices de Wall Street évoluent cependant toujours autour de 10% en-dessous de leurs récents records, malgré l’accord au Congrès sur le financement fédéral qui devrait mettre fin au “shutdown” intervenu quelques heures plus tôt, le deuxième en trois semaines.

Le Dow a perdu jeudi plus de 1.000 pour la deuxième fois de la semaine qui s’achève.

A l’heure de l’ouverture à Wall Street, le CAC 40 parisien perd 0,99% à 5.100,84 points. À Francfort, le Dax abandonne 0,91% et à Londres, le FTSE se replie de 0,66%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 1,1%, le FTSEurofirst 300 1,03% et le Stoxx 600 1,06%.

Ce dernier indice a perdu en séance jusqu’à 1,5% pour tomber à un plus bas depuis août 2017.

LES TAUX RESTENT ÉLEVÉS

Les données hebdomadaires de Bank of America Merrill Lynch sur les flux vers les fonds d’investissement montrent des rachats records sur les fonds actions à 30,6 milliards, et l’indicateur “Bull & Bear” de la banque continue de donner un signal de vente.

Le moteur de la correction en cours a été la hausse des rendements obligataires sur la crainte d’une accélération de l’inflation qui conduirait les grandes banques centrales à durcir leurs politiques monétaires.

Le rendement des Treasuries à 10 ans évolue jeudi autour de 2,835%, en baisse mais non loin d’un pic de quatre ans à 2,885% touché lundi.

Une pression additionnelle sur les marchés d’actions provient du débouclage de positions d’investisseurs qui misaient sur le maintien de la volatilité à des bas niveaux historiques.

L’indice qui mesure la volatilité implicite du S&P 500 recule un peu jeudi mais reste autour de 30 points, contre un peu plus de 13 points le 1er février, soit la veille du début du mouvement de correction.

Côté valeurs américaines, le spécialiste des puces graphiques Nvidia grimpe de 4,49% après un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes.

A la baisse, le voyagiste en ligne Expedia plonge de 13,66% après avoir averti que ses coûts pèseraient sur ses résultats cette année.

Le dollar profite de la vigueur des rendements pour prolonger son rebond face aux autres grandes devises. L’euro se traite autour de 1,2266 dollar.

La remontée des taux, qui menace de freiner la croissance économique, et la vigueur du dollar contribuent à la baisse des cours du pétrole : le Brent de mer du Nord perd plus de 1%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

avec Tanya Agrawal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below