February 9, 2018 / 9:28 AM / 4 months ago

Ceconomy ne compte pas augmenter ses parts dans Fnac Darty

FRANCFORT, 9 février (Reuters) - Ceconomy ne compte pas augmenter sa participation dans Fnac Darty après la revente par l’actionnaire Knight Vinke de ses titres dans le groupe français au courtier en assurances SFAM.

En rachetant la participation de plus de 11% de l’actionnaire activiste Knight Vinke, SFAM est devenu le deuxième actionnaire du distributeur français de produits culturels, électroniques et électroménagers, derrière Ceconomy.

“Nous disons depuis le début que c’est un investissement financier (...) Nous étudions toutes les possibilités mais ne voyons aucune raison de changer de stratégie”, a dit vendredi à la presse le président du directoire Pieter Haas, à l’occasion de la publication des résultats trimestriels.

Les analystes imaginaient qu’après la sortie de Knight Vinke, Ceconomy, qui détient 24% de Fnac Darty, pouvait être tenté par une OPA sur la totalité du capital de son homologue français.

SFAM a dit lui-même mardi qu’il pourrait renforcer sa participation dans Fnac Darty sans pour autant vouloir en prendre le contrôle.

A 10h24, l’action Fnac Darty recule de 0,27% à 93,05 euros à la Bourse de Paris, où l’indice CAC 40 perd 0,21% au même moment.

Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Belot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below