February 9, 2018 / 7:18 AM / 6 months ago

Haier, pionnier des futures actions D à Francfort-sources

par Tom Sims, Julie Zhu et Fiona Lau

FRANCFORT/HONG KONG, 9 février (Reuters) - Qingdao Haier compte figurer parmi les premières entreprises chinoises à placer des “actions D” à Francfort, ont dit vendredi à Reuters quatre sources au fait du dossier.

La cotation du groupe d’électroménager chinois lancerait effectivement le projet Action D (D pour Deutschland) sur la plate-forme China Europe International Exchange (Ceinex) domiciliée à Francfort.

Ceinex a été fondée en 2015 avec la bénédiction de Berlin et de Pékin. Ses principaux propriétaires sont la Bourse de Shanghaï (SSE) et Deutsche Börse.

Haier a dit qu’il étudiait la question sans avoir encore pris la moindre décision ni engagé de conseillers.

Ceinex, contacté par Reuters, s’est abstenu de tout commentaire.

Les actions D seraient la dernière initiative en date de Pékin pour développer les engagements mobiliers des entreprises hors du territoire continental. Les entreprises chinoises ont déjà effectué des placements en actions H à Hong Kong, en actions S à Singapour et en actions N à New York.

Le pôle chinois représente déjà plus du quart de l’indice boursier international des marchés émergents de MSCI, lequel a décidé l’an passé d’inclure pour la première fois des actions chinoises A, cotées en Chine continentale.

Pour l’heure, Ceinex a pour but d’attirer “des champions nationaux chinois” ainsi que “ce qui se fait de mieux”, au vu d’une circulaire dont Reuters a pris connaissance.

Haier, qui représentait 10,3% du marché mondial des produits blancs en 2016, selon le consultant Euromonitor, est très présent en Europe et compte bien s’y développer encore.

Qingdao Haier, sa principale filiale cotée à Shanghaï, est le leader chinois de l’électroménager, propriétaire depuis 2016 du pôle afférent de General Electric, racheté 5,4 milliards de dollars.

Une première vague de trois placements en actions D sur Ceinex devrait permettre à chaque entreprise participante de lever de 500 millions à un milliard d’euros, selon deux sources proches du dossier.

Le montant du placement de Haier n’est pas encore fixé mais il serait vraisemblablement de l’ordre du milliard d’euros car le SSE et Deutsche Börse veulent “marquer le coup”, affirment deux des sources.

Ceinex pour sa part a dit avoir pré-sélectionné dix entreprises cotées en actions A après en avoir rencontrées 80.

“Cette fois-ci, les champions nationaux chinois arrivent en Europe”, signale la plate-forme dans des documents promotionnels. “Ils diffèrent des ‘red-chips’ chinoises cotées en Bourse de Francfort ces dix dernières années”.

Avec Donny Kwok Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below