February 8, 2018 / 3:49 PM / 8 months ago

Bayer propose de vendre un autre actif pour racheter Monsanto-sces

BRUXELLES, 8 février (Reuters) - Bayer compte vendre son segment semences potagères et octroyer à BASF un droit d’accès exclusif à ses données agricoles numériques afin d’apaiser une Commission européenne qui éprouve quelques soucis relatifs à son OPA sur Monsanto, ont déclaré jeudi trois sources au fait du dossier.

Le chimiste allemand a présenté cette proposition la semaine dernière.

La Commission européenne avait annoncé fin janvier qu’elle reportait au 12 mars la date limite de sa décision sur le dossier Bayer-Monsanto.

L’exécutif européen a ouvert en août une enquête approfondie sur cette opération, désormais estimée à 63,5 milliards de dollars (51,4 milliards d’euros) passif inclus, qui ferait de Bayer le numéro un mondial des semences et des pesticides.

Bayer a déjà accepté en octobre de céder pour 5,9 milliards d’euros d’actifs dans les semences et les herbicides à son compatriote BASF. Il avait toutefois dit s’attendre à ce que les autorités de la concurrence en réclament davantage.

Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below