February 8, 2018 / 12:33 PM / 5 months ago

Mersch (BCE) voit les monnaies virtuelles rester malgré la baisse

FRANCFORT, 8 février (Reuters) - La bulle des monnaies virtuelles a déjà commencé à dégonfler, mais les banques centrales devraient continuer à s’y intéresser car la technologie à l’origine de sa création n’est sans doute pas près de disparaître, a déclaré jeudi Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

“Les monnaies virtuelles ne sont pas une devise, et elles ne le deviendront pas dans un avenir prévisible”, a-t-il dit à Londres. “Leur part de marché est encore faible et leurs liens avec l’économie réelle sont encore limités”, a-t-il ajouté.

“Mais cela peut changer. Les régulateurs et les législateurs à tous les niveaux devraient donc accorder d’urgence une attention particulière à l’atténuation des risques potentiels qui pourraient découler de la croissance de l’activité des monnaies virtuelles”, a-t-il fait valoir.

Yves Mersch a ajouté ne voir aucune raison valable pour que la BCE émette de la monnaie numérique, un sujet pourtant à l’étude dans plusieurs banques centrales, car une telle innovation est selon lui inutile pour le moment et aurait probablement des impacts négatifs sur le système financier. (Balazs Koranyi Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below