February 5, 2018 / 2:58 PM / 3 months ago

LEAD 1-Bristol-Myers franchit une étape avec l'Opdivo, le titre grimpe

(Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

5 février (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a annoncé lundi que l’Opdivo, son traitement par immunothérapie, avait permis d’accroître la durée de vie des patients atteints d’un cancer du poumon sans aggravation de la maladie, atteignant ainsi son principal objectif lors d’un essai clinique final.

Le groupe pharmaceutique américain, qui a également annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, a précisé que cet essai associait l’Opdivo et le Yervoy, deux médicaments d’immunothérapie administrés à des patients atteints d’un cancer de première ligne du poumon non à petites cellules (CPNPC).

L’Opdivo va affronter la concurrence de traitements de Merck & Co, de Roche et d’AstraZeneca sur le marché des traitements par immunothérapie contre le cancer, un marché de plusieurs milliards de dollars.

“Il était très important que cet essai soit un succès d’une quelconque façon pour Bristol parce que (le traitement de première ligne) du cancer du poumon avancé représente une opportunité commerciale importante”, a déclaré Brad Loncar, directeur général de Loncar Investments, qui gère l’ETF (fonds indiciel coté) Loncar Cancer Immunotherapy.

“C’est une victoire bienvenue pour leur entreprise et peut-être également une victoire pour la science en général.”

Une commission indépendante a recommandé la poursuite de l’étude, basée sur une analyse intermédiaire, destinée notamment à évaluer la survie globale ou la contribution du traitement à la survie des patients, a indiqué Bristol-Myers.

Le groupe a par ailleurs fait état d’une perte au quatrième trimestre de 2,33 milliards de dollars contre un bénéfice de 894 millions de dollars un an plus tôt, en raison une charge exceptionnelle de 2,9 milliards de dollars (2,33 milliards d’euros) liée à la réforme fiscale adoptée en décembre aux Etats-Unis.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 68 cents par action sur la période octobre-décembre. Les analystes attendaient en moyenne 67 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes d’Opdivo ont représenté 1,36 milliard de dollars, supérieures au consensus qui était de 1,29 milliard de dollars.

Celles de l’Eliquis, un anticoagulant, ont bondi de presque 44%, à 1,36 milliard de dollars.

Le laboratoire table sur un bénéfice par action ajusté en 2018 compris entre 3,15 et 3,30 dollars, contre 3,23 dollars attendus par les analystes.

Le titre Bristol-Myers Squibb gagne 2,05% à 64,78 dollars à la Bourse de New York vers 14h50 GMT, signant la plus forte hausse du compartiment de la santé du S&P-500, qui perd 0,63% à ce stade. (Manas Mishra et Micahel Erman Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below