February 1, 2018 / 12:01 PM / 9 months ago

Vodafone souffre de la concurrence en Espagne et en Italie

par Paul Sandle

LONDRES, 1er février (Reuters) - Vodafone a souffert au dernier trimestre 2017 d’une intense concurrence en Espagne, notamment d’Orange, et en Italie, ce qui a ralenti sa croissance.

Le titre du deuxième opérateur de téléphonie mobile au monde derrière China Mobile perd 3,47% jeudi à 11h55 GMT en Bourse de Londres, deuxième plus forte baisse de l’indice FTSE-100 (-0,12%). Il est aussi le principal contributeur au recul de l’indice européen des télécoms (-0,6%).

Vodafone a enregistré une hausse de 1,1% de son chiffre d’affaires organique au cours des trois derniers mois de 2017, troisième trimestre de son exercice fiscal décalé. Cela constitue un ralentissement par rapport à la croissance de 1,7% réalisée au premier semestre.

Le groupe britannique a aussi été pénalisé par la faiblesse de son marché domestique, où il a modifié son mode de calcul du coût des appareils.

Le ralentissement constaté en Italie est pour sa part intervenu avant même l’arrivée d’un nouveau concurrent, le français Iliad, attendue cette année.

Vodafone affirme néanmoins être en passe d’atteindre son objectif d’une croissance d’environ 10% de son bénéfice brut ajusté sur l’ensemble de l’exercice, d’autant que la concurrence est devenue un peu moins vive en Espagne depuis la fin du dernier trimestre 2017.

“Cela a été un trimestre marqué par de très fortes promotions, Orange en particulier ayant été assez agressif en s’en prenant en particulier à nous”, a déclaré à la presse le directeur financier, Nick Read, au sujet du marché espagnol, sur lequel Vodafone est en concurrence avec l’opérateur français et avec l’espagnol Telefonica.

“Clairement, nous avons dû réagir et nous avons dans une certaine mesure subi des pertes d’abonnés. Toutes ces promotions ne sont désormais plus d’actualité”, a-t-il ajouté.

Les analystes de Bernstein ont jugé les performances en Grande-Bretagne et en Espagne “couci-couça” et ont exprimé une inquiétude particulière face à la détérioration subie en Italie.

“Cela indique une concurrence corrosive, malgré les changements (à la tête de) Telecom Italia”, ont-ils dit. “Et tout cela avant l’arrivée d’Iliad sur le marché?” (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below