January 30, 2018 / 7:33 PM / 8 months ago

Apple-Enquête US sur le ralentissement d'anciens iPhones-presse

30 janvier (Reuters) - Le département américain de la Justice et la Securities and Exchange Commission (SEC) mènent une enquête pour savoir si Apple a enfreint la législation boursière dans sa communication sur le ralentissement volontaire d’anciens modèles équipés de batteries usées, rapporte Bloomberg.

Le gouvernement a demandé des informations au groupe, précise l'agence de presse américaine, qui cite des sources proches du dossier. [bloom.bg/2DQhxaU ]

Apple n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Le département de la Justice et la SEC, le gendarme des marchés boursiers américains, ont refusé de commenter.

Le titre a touché un point bas du jour à 164,70 dollars, en baisse de 1,9%, juste après l’information, avant de remonter.

Vers 10h15 GMT, il se traite à 166,50 dollar (-0,87%).

Apple a reconnu en décembre que certaines mises à jour de son système d’exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d’anciennes versions de son iPhone équipés d’une batterie usée. La société affirme avoir recouru à cette solution pour éviter que les smartphones équipés de batteries usées s’éteignent.

Le groupe est visé par au moins huit plaintes pour tromperie aux Etats-Unis.

En France, où l’obsolescence programmée est un délit, une plainte a été déposée par une association. (Munsif Vengattil à Bangalore, Stephen Nellis à San Francisco et Sarah Lynch à Washington, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below