January 29, 2018 / 1:56 PM / 8 months ago

LEAD 1-Allemagne-CDU et SPD seraient proches d'un accord sur les migrants

(Actualisé avec déclarations de Schulz §5-7)

BERLIN, 29 janvier (Reuters) - Les conservateurs de la chancelière Angela Merkel et les sociaux-démocrates, qui négocient la formation d’un nouveau gouvernement de coalition en Allemagne, sont proches d’un accord sur le délicat dossier de l’immigration et du regroupement familial, a déclaré lundi une négociatrice du Parti social-démocrate (SPD).

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de Merkel et son alliée bavaroise, l’Union chrétienne-sociale (CSU), ont adopté ces derniers mois une attitude plus restrictive sur l’immigration, à la lumière notamment du bon résultat obtenu par le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) aux élections législatives de septembre dernier.

Les discussions avec le SPD sur le regroupement familial ont été suspendues dans la nuit de dimanche à lundi mais Malu Dreyer, ministre-présidente SPD de Rhénanie-Palatinat, a assuré qu’un accord était à deux doigts d’être conclu.

“Il y a vraiment une volonté de parvenir à un accord aujourd’hui”, a-t-elle dit à la radio Deutschlandfunk.

Le président du SPD, Martin Schulz, s’est montré toutefois moins optimiste lundi lors d’une réunion de la direction du SPD, à en croire un responsable du Parti social-démocrate.

Martin Schulz a fait part de son scepticisme après les premières discussions et souligné les points de désaccord. Il a cité ainsi la question du regroupement familial, l’assurance santé et la politique de l’emploi.

Le président du SPD a déclaré qu’il ne voyait guère pour l’heure quels types de compromis pourraient être conclus dans ces domaines, a déclaré cette source.

Aux termes d’un accord préparatoire conclu le 12 janvier, CDU, CSU et SPD se sont entendus sur l’accueil de 180.000 à 220.000 réfugiés par an.

Cet accord provisoire prévoit aussi que le nombre de personnes autorisées à rejoindre leurs familles réfugiées en Allemagne sera limité à 1.000 par mois, mais le SPD veut y ajouter une clause pour relever ce plafond dans les situations de souffrance.

Malu Dreyer a confirmé l’existence de divergences avec les conservateurs sur le régime d’assurance santé et sur la politique de l’emploi, “mais là aussi nous ne sommes pas très loin d’un accord”, a-t-elle assuré. (Paul Carrel et Joseph Nasr; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below