January 29, 2018 / 7:06 AM / 7 months ago

CORR-Départ soudain du patron de Ford en Chine

(Lire “ventes” et non “part de marché” au §3)

PEKIN, 29 janvier (Reuters) - Ford Motor a annoncé lundi que Jason Luo, le patron de sa filiale chinoise, avait démissionné pour raisons personnelles cinq mois seulement après avoir pris ses fonctions.

“La démission de Jason n’a rien à voir avec la stratégie de l’entreprise ou la performance de Ford China”, a déclaré Peter Fleet, président des opérations de Ford dans la région Asie-Pacifique, dans un communiqué.

Ce départ est un coup dur pour le constructeur automobile américain, qui peine à faire face à la concurrence en Chine où ses ventes ont diminué de 6% en 2017 alors que l’ensemble du secteur a vu les siennes augmenter de 3%.

Luo devait en principe aider Ford à améliorer ses relations avec ses associés locaux, en particulier la coentreprise Chongqing Changan Automobile, et à s’adapter plus rapidement aux goûts de la clientèle locale.

Les constructeurs automobiles étrangers sont exposés à la forte concurrence des constructeurs locaux, qui ne cessent de lancer de nouveaux modèles pour prendre des parts de marché.

En outre, le gouvernement chinoise soutient massivement la production de véhicules électriques, ce qui pousse Ford et d’autres à rechercher de nouveaux associés et à tenter d’augmenter la production locale.

Norihiko Shirouzu, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below