January 25, 2018 / 7:30 PM / 7 months ago

La BCE veut des créances douteuses à moins de 10% du total-UBI

MILAN, 25 janvier (Reuters) - Les responsables de la supervision bancaire de la Banque centrale européenne veulent que les banques ramènent relativement rapidement le poids des créances douteuses par rapport au total de leurs créances à moins de 10%, a déclaré jeudi le patron de la cinquième banque italienne.

Les banques italiennes sont poussées à réduire la part de leurs prêts non performants (NPL) qui représentent encore 16% du total de leurs encours trois ans après la fin de la récession.

Cette réduction passe souvent par des cessions de créances à des prix décotés. L’administrateur délégué d’UBI Bank a dit que sa banque n’était pas dans l’obligation de vendre.

Il a refusé de fixer un objectif de ratio de créances douteuses pour UBI mais il a dit qu’il était “tout à fait clair que les régulateurs souhaitaient voir un ratio à un chiffre, et non à deux chiffres, dans un délai relativement court”. (Andrea Mandala, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below