January 24, 2018 / 8:57 AM / 10 months ago

Le QE n'a pas pour objectif de faire varier l'euro-Draghi (BCE)

FRANCFORT, 24 janvier (Reuters) - Les achats d’actifs de la Banque centrale européenne n’ont pas eu d’impact “statistiquement significatif” sur le taux de change de l’euro et les variations de devises ne sont que de simples effets secondaires, pas l’objectif, de cette politique, a déclaré mercredi Mario Draghi.

“Si les achats effectués dans le cadre du programme de rachats d’actifs ont été efficaces pour assouplir les conditions de financement au sens large et soutenir le redressement de la distribution de crédit aux entreprises et aux ménages, ils n’ont pas conduit à des variations statistiquement significatives du taux de change de l’euro”, écrit le président de la BCE dans une lettre adressée à un eurodéputé.

“De telles variations restent des effets secondaires de la politique (monétaire) et ne sont ni son principal canal de transmission ni son objectif”, ajoute-t-il.

L’euro s’est apprécié d’environ 6% face au dollar au cours des six derniers mois. (Balazs Koranyi; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below