January 22, 2018 / 3:44 PM / 6 months ago

GESTION 2018-Encore un bon cru en vue pour les marchés émergents-Natixis

PARIS, 22 janvier (Reuters) - Les bonnes performances réalisées par les marchés émergents en 2017 devraient se prolonger en 2018 avec en toile de fond une croissance solide et synchronisée à l’échelle mondiale, des prix des ressources de base en hausse et des relèvements de taux d’intérêt bien balisés aux Etats-Unis, prévoient les experts de Natixis Asset Management.

“L’année 2017 était un excellent cru pour les marchés émergents et le contexte reste favorable avec des bénéfices par action qui devraient continuer de croître”, a déclaré lundi Stéphane Mauppin-Higashino, directeur de Natixis AM Asie, lors d’un point de presse à Paris.

“La croissance de l’économie mondiale devrait encore s’intensifier et nous écartons le scénario d’un atterrissage brutal de l’économie chinoise en 2018”, a-t-il ajouté.

L’indice MSCI des marchés émergents a grimpé de 34,35% l’an dernier, contre un gain de 20,11% pour le MSCI World des pays développés, et progresse encore de 6,7% depuis le début de l’année. Il a touché lundi un plus haut depuis mai 2008.

Des risques existent cependant, notamment une accélération de l’inflation, une hausse du dollar ou une remontée trop rapide des taux d’intérêt aux Etats-Unis, reconnaît Chou Chong, responsable de la gestion actions asiatiques chez Natixis AM.

“Les hausses de taux aux Etats-Unis sont déjà intégrées par les marchés et une appréciation du dollar aurait un impact limité sur les actions émergentes”, tempère-t-il toutefois. “L’inflation est à surveiller, en particulier si les prix du pétrole se mettent à grimper de manière excessive”.

La Chine et l’Inde restent à privilégier, selon les gérants de Natixis AM, qui apprécient également d’autres marchés avec un fort potentiel de rattrapage comme le Brésil, l’Afrique du Sud et la Grèce.

D’un point de vue sectoriel, les services et les valeurs cycliques comme l’automobile, la santé et les biens de consommation durables sont recommandés, la prudence étant en revanche conseillée aux investisseurs sur les technologies de l’information, les valeurs liées aux ressources de base et les banques.

Les actions émergentes devraient donc continuer à faire mieux que leurs homologues des économies développées cette année, en gardant à l’esprit que les valorisations tendues sur les marchés développés sont une menace pour l’ensemble des marchés, prévient Mathieu Belondrade, gérant du fonds émergents de Natixis AM.

“Les risques en termes de valorisation sont sur les marchés développés, en sachant que lorsqu’on aura un pic, tout le monde va trinquer”, dit-il.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below