January 22, 2018 / 10:08 AM / 6 months ago

BOURSE-Air France-KLM recule, Davy juge le potentiel limité

PARIS, 22 janvier (Reuters) - Air France-KLM recule lundi en Bourse sur un abaissement de recommandation par Davy Research, qui estime que le titre aura du mal à progresser encore après son envolée de l’an dernier.

L’action Air France-KLM perd 2,82% à 12,75 euros à 10h05 GMT, l’une des plus fortes baisses de l’indice parisien SBF 120 , qui recule au même moment de 0,07%.

“L’action Air France-KLM est volatile, ayant progressé de 163% en 2017, mais nous estimons qu’il lui sera difficile d’accroître ses gains, même si les recettes unitaires demeurent robustes, particulièrement à partir du deuxième trimestre, quand la base de comparaison deviendra moins favorable”, écrit Davy, qui passe à “neutre” contre “surperformance” et réduit légèrement son objectif de cours, à 13,50 euros contre 13 euros.

L’endettement de la compagnie peut toujours avoir un impact négatif, estime l’intermédiaire, qui n’en qualifie pas moins d’”admirables” les efforts de la direction pour le réduire.

Le titre Air France-KLM avait déjà reculé vendredi après la dégradation d’un autre intermédiaire, Morgan Stanley, qui a dit s’inquiéter de l’impact de la hausse des cours du pétrole sur la rentabilité de la compagnie. L’action accuse un repli de près de 6% depuis le début de l’année.

Pour les analystes de Davy, le compartiment européen du transport aérien et de la logistique, en tête des progressions sectorielles l’an dernier, aura du mal à faire aussi bien cette année même si les fondamentaux restent sains, en particulier pour les entreprises de logistique, dont les valorisations sont moins tendues, prévoient les analystes de Davy.

Dans l’aérien, l’intermédiaire dit privilégier les compagnies à bas coûts avec une préférence pour easyJet et Ryanair, sur les titres desquels Davy reste à “surperformance” contre “neutre”.

L’action easyJet perd 0,66%, le titre Ryanair reculant pour sa part de 1,61%. L’indice Stoxx des transports et des loisirs abandonne 0,97%, la plus forte baisse sectorielle en Europe. (Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below