January 20, 2018 / 5:43 AM / 3 months ago

Les USA en situation de "shutdown", Trump blâme les démocrates

WASHINGTON, 20 janvier (Reuters) - Le gouvernement fédéral américain se retrouve à court d’argent en raison du vote du Sénat contre la prolongation à court terme des financements nécessaires, les Etats-Unis se retrouvant ainsi dans une situation de “shutdown” le jour du premier anniversaire de l’investiture du président Donald Trump.

Alors que la Chambre des représentants avait adopté jeudi une proposition de loi visant à prolonger le financement du gouvernement fédéral jusqu’au 16 février, le Sénat a voté contre par 50 voix 49, sachant qu’il fallait une majorité de 60 pour que le texte passe.

De ce fait, pour la première fois depuis 2013, le gouvernement fédéral va devoir fermer certaines agences à travers le pays et suspendre le versement des salaires des fonctionnaires.

Dans un communiqué, la Maison blanche rend les démocrates responsables de la situation, ajoutant qu’elle n’avait pas l’intention de négocier la réforme de l’immigration, qui était pourtant une condition sine qua non posée par les démocrates pour voter le prolongement des financements fédéraux.

“Nous ne négocierons pas le statut des immigrants illégaux tant que les démocrates tiennent en otage les citoyens avec leurs exigences irresponsables”, ajoute la présidence.

Avant le vote, les démocrates, qui comptent 49 sièges au Sénat sur un total de 100, avaient annoncé vouloir trouver un accord sur l’immigration sous peine de ne pas voter pour cette loi de financement.

En septembre, l’administration Trump a annoncé l’abrogation du programme Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), qui protège des jeunes migrants clandestins, une suppression programmée pour le début du mois de mars mais qui est à ce stade bloquée par la décision d’un juge de San Francisco.

Grâce au programme Daca, instauré par Barack Obama en 2012, près de 700.000 jeunes gens, connus sous le nom de “Dreamers”, entrés illégalement sur le territoire américain avec leurs parents, sont protégés de toute expulsion des Etats-Unis et autorisés à travailler légalement.

Chuck Schumer, qui dirige la minorité démocrate au Sénat, a estimé que la responsabilité du “shutdown” incombait entièrement à Donald Trump.

Il a également appelé le président américain et les quatre chefs de file du Congrès à reprendre les négociations dès ce samedi.

Mitch McConnell, chef de filé de la majorité républicaine au Sénat, a déclaré qu’il allait tenter d’organiser un vote sur une autre proposition de loi, visant à prolonger les financements fédéraux jusqu’au 8 février. (Eric Beech, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below