January 18, 2018 / 5:46 PM / 10 months ago

GESTION 2018-Saxo Banque n'écarte pas une correction à court terme

PARIS, 18 janvier (Reuters) - Le premier trimestre 2018 pourrait se terminer plus mal qu’il n’a commencé pour les marchés actions, selon Saxo Banque, qui anticipe une contraction après le meilleur début d’année pour les Bourses mondiales depuis 2006.

“A très court terme, c’est-à-dire en ce début de premier trimestre, la progression des marchés actions devrait se poursuivre aux Etats-Unis et aussi en Europe, étant donné la corrélation assez forte entre les deux zones”, a déclaré jeudi Andréa Tuéni, analyste marché chez Saxo Banque, lors d’un point de presse.

Un certain nombre d’indicateurs macroéconomiques affichent des performances vertigineuses, comme l’indice de surprise économique, au plus haut depuis sa création en 2000, souligne-t-il.

La fin du premier trimestre ou le début du deuxième pourraient voir une inversion de la tendance positive avec des déceptions sur le plan macroéconomique, estime l’analyste.

“Ces déceptions pourraient déclencher une première correction d’environ 7% sur les marchés, du jamais vu depuis le Brexit,” dit-il.

Il n’existe pas de bulle sur les marchés actions d’un point de vue mathématique, d’après Andréa Tuéni. Mais plus la correction tarde à venir, plus son impact sera important en raison des niveaux de valorisation élevés, dit-il.

L’EURO FORT AU CENTRE DES DÉBATS

En zone euro, l’un des risques à court terme reste, selon l’analyste, le renchérissement de la monnaie unique, qui a freiné la progression des actions en comparaison avec Wall Street, où les records se sont enchaînés.

Dans ce contexte, la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), jeudi, sera très suivie par les marchés.

“Ce qui inquiète les marchés en Europe est un éventuel changement de la ‘forward guidance’ (le pilotage des anticipations) avec une politique monétaire beaucoup plus stricte et un retrait anticipé de l’assouplissement quantitatif”, fait observer Andréa Tuéni.

Mario Draghi devra opérer “un numéro d’équilibriste” pour se laisser une porte de sortie sur sa politique monétaire et ne pas faire grimper l’euro, ce qui aurait un impact sur la reprise économique européenne, dit-il.

“Ces hésitations sur les actions de la BCE créent un retard de performance des actions européennes vis-à-vis du marché américain”, selon Andréa Tuéni.

L’INFLATION À SURVEILLER

Concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale, Saxo Banque craint un resserrement trop rapide en cas d’indicateurs macroéconomiques mitigés.

“Il faudra surveiller la création des salaires qui reste le gros point noir et les niveaux d’inflation qui pourraient avoir un impact un négatif sur les marchés, que ce soit dans le cas d’une déflation ou d’un retour trop rapide de l’inflation”, estime Andréa Tuéni.

Trois hausses de taux, comme anticipé par le marché, pourraient être trop si le contexte macroéconomique se dégrade et tuer dans l’oeuf la reprise économique mondiale, selon lui.

Un autre élément d’incertitude pour les marchés sera le financement de la réforme fiscale américaine, adoptée fin décembre.

Alors que les bienfaits économiques apportés par la réforme ont été intégrés par le marché, il est temps de s’interroger sur les répercussions de la réforme sur le budget américain à la veille de l’expiration de l’accord provisoire de financement de l’Etat fédéral, fait valoir l’analyste.

En l’absence d’un compromis entre les élus du Congrès, les administrations fédérales pourraient être contraintes de fermer leur portes faute de crédit.

“Pour moi, le ‘shutdown’ n’est pas le scénario à privilégier dans l’immédiat mais c’est un sujet fil rouge car beaucoup de dépenses ont été engagées aux USA,” tempère Andréa Tuéni.

“En revanche, je vois davantage de risque pour l’élection de mi-mandat avec un possible changement de gouvernance au Congrès, ce qui pénaliserait le rythme des réformes de Donald Trump et les négociations sur le budget”, ajoute-t-il.

LE POINT sur les perspectives de marchés 2018 des gérants et stratèges

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below