January 12, 2018 / 11:46 AM / a year ago

LEAD 2-France-Lactalis reprendra toute les boîtes de lait sorties de Craon

(Actualisé avec Le Maire)

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno le Maire, a annoncé vendredi que Lactalis reprendrait toutes les boîtes de lait infantile produites dans son usine de Craon (Mayenne), au centre d’une contamination à la salmonelle.

“Le fait nouveau est que Lactalis reprendra toute boîte de lait infantile produite sur le site de Craon sans considération de date”, a-t-il dit après une rencontre avec le PDG du numéro un mondial des produits laitiers, Emmanuel Besnier.

“L’urgence, c’est la sécurité sanitaire et la meilleure des garanties pour la sécurité sanitaire c’est de dire que plus une seule boîte fabriquée sur le site de Craon ne doit être en circulation sur les circuits de consommation”, a-t-il ajouté.

L’usine de Craon est à l’arrêt depuis le 8 décembre et 250 de ses salariés ont été mis au chômage partiel.

La contamination par des salmonelles de lait pour bébé Lactalis, fabriqué dans cette usine, vire à la catastrophe industrielle et a pris une dimension politique avec les demandes gouvernementales de sanctions.

“S’agissant de la modernisation du site de Craon, le président de Lactalis communiquera publiquement sur les causes de la contamination dès qu’elles seront établies. Lactalis fera ensuite tous les investissement nécessaires sur le site de Craon pour garantir la sécurité sanitaire du site et éviter que ne se reproduise une telle contamination”, a dit Bruno Le Maire.

“L’intégralité de ces décisions devra être approuvée par les autorités sanitaires compétentes”, a-t-il expliqué.

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, avait déclaré dans la matinée sur RTL que l’usine de Craon resterait fermée tant que tout risque de contamination de ses produits à la salmonelle n’aurait pas été définitivement écarté.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, interrogée par Europe 1, avait déploré une “forme de résistance” de Lactalis pour le retrait de lots.

“Nous avons eu trois vagues de retrait de lots successifs. Ce qui a compliqué aussi le traitement de cette information par les distributeurs”, a-t-elle déclaré.

“Je crains que nous trouvions des choses étonnantes chez Lactalis”, a également dit la ministre de la Santé.

Ces trois ministres ont de nouveau défendu l’attitude de l’Etat, estimant qu’il n’y avait pas eu de défaillance et que ses services avaient au contraire “fait leur travail”, en réponse aux critiques qui se font entendre ces derniers jours.

L’ancien ministre socialiste de l’Agriculture Stéphane Le Foll a ainsi regretté vendredi matin sur France Inter que le gouvernement ait tardé a mettre tout son poids dans la pression exercée sur les principaux protagonistes de la crise.

Les commissions des affaires économiques et sociales du Sénat se sont pour leur part saisies de cette affaire et ont annoncé qu’elles entendraient les principaux acteurs de la crise dans les prochaines semaines. (Emmanuel Jarry, avec Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below