January 17, 2018 / 1:09 PM / 3 months ago

France-CHRONOLOGIE du projet de Notre-Dame-des-Landes

PARIS, 17 janvier (Reuters) - Le gouvernement a annoncé mercredi qu’il renonçait à la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, mettant un point final à un feuilleton qui court depuis 50 ans.

1965

Le projet voit le jour avec la décision du préfet de Loire-Atlantique d’engager la “recherche d’un nouveau site aéronautique pour les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire” à même d’absorber la hausse du trafic aérien.

1967

Le site de Notre-Dame-des-Landes, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, est jugé comme le meilleur par les services techniques de l’aviation civile.

1973

Des agriculteurs fondent le premier groupement d’opposants, l’Association de défense des exploitants concernés par le projet d’aéroport (Adeca).

1974

Le sigle ZAD apparaît pour la première fois mais il s’agit alors d’une Zone d’aménagement différé, créée par arrêté préfectoral, qui permet d’acquérir progressivement les terrains sur les lieux du futur aéroport.

2000

Le gouvernement de Lionel Jospin relance le projet, qui n’a quasiment pas avancé depuis les années 1970.

2008

La déclaration d’utilité publique est publiée au Journal officiel au mois de février.

2009

Des militants écologistes et anticapitalistes commencent à occuper le site, qu’ils rebaptisent “zone à défendre” (ZAD), créant là un modèle qui sera dupliqué ailleurs en France, comme à Sivens (Tarn).

2010

En décembre, le gouvernement choisit Vinci pour la construction de l’aéroport. Le groupe de BTP, qui obtient en théorie la concession pour 55 ans, prévoit alors d’investir de l’ordre de 400 à 500 millions d’euros dans les travaux.

2012

Une tentative d’évacuation de la ZAD, lancée en octobre tourne court : le gouvernement finit par suspendre l’opération, après des heurts entre forces de l’ordre et “zadistes”, et les occupants restent sur place.

2013

La préfecture de Loire-Atlantique signe en décembre une série d’arrêtés autorisant des travaux environnementaux préalables à la construction de la plate-forme aéroportuaire.

2016

Le 26 juin, les électeurs de Loire-Atlantique, seuls consultés, se prononcent à 55,17% en faveur du projet de transfert dans le cadre d’un vote imaginé par François Hollande pour sortir de l’impasse.

Le 14 novembre, la cour administrative d’appel de Nantes donne tort aux opposants en validant les arrêtés préfectoraux indispensables au début des travaux, lors d’un énième épisode de cette bataille de procédure au long cours.

Une décision qui “conforte la détermination du gouvernement”, selon le Premier ministre d’alors, Manuel Valls.

2017

Le 1er juin, le Premier ministre, Edouard Philippe, lance une “mission de médiation”, confiée à trois experts, chargée d’étudier “toutes les solutions allant dans le sens de l’intérêt général, dans un dialogue apaisé avec les acteurs et dans le respect de l’ordre public”.

Le 13 décembre, les médiateurs rendent leur rapport, qui dessine deux scénarios possibles, permettant chacun de répondre au doublement du trafic prévu d’ici à 2040 : la réalisation du projet de Notre-Dame-des-Landes ou l’aménagement de l’aéroport déjà en activité de Nantes-Atlantique.

2018

Le 12 janvier, Edouard Philippe achève ses consultations sur l’avenir du projet, dernière étape avant l’annonce de l’exécutif. Devant ses interlocuteurs successifs, le chef du gouvernement s’est pour l’essentiel contenté de dire à quel point il avait “conscience de la complexité du dossier”, sans donner d’indices sur le sens de la décision finale.

Le 17 janvier, il annonce que le gouvernement a décidé de renoncer au projet en raison de l’impasse dans laquelle il se trouve et d’évacuer les occupants illégaux d’ici “au printemps”.

L’aéroport de Nantes-Atlantique sera quant à lui modernisé dans un premier temps sur l’emprise actuelle de l’aéroport dans des “délais rapides”. La procédure pour l’allongement de la piste de l’aéroport de Nantes-Atlantique sera également lancée et l’aéroport de Rennes sera parallèlement agrandi. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below