January 9, 2018 / 10:46 AM / 6 months ago

GESTION 2018-Pas de "bulle" en vue mais attention aux chocs-Dorval AM

PARIS, 9 janvier (Reuters) - L’année 2018, qui démarre fort sur les marchés actions, ne devrait pas réserver de catastrophe mais réclame de la prudence de la part des gérants face à des investisseurs toujours portés sur le risque dans un contexte de valorisations tendues, préviennent les experts de Dorval Asset Management.

Dans son scénario central, le gestionnaire d’actifs écarte la possibilité d’une “bulle” généralisée mais alerte sur les risques asymétriques, à savoir une réactivité plus forte du marché aux mauvaises nouvelles qu’aux bonnes.

“Le défi est de capter la prospérité économique tout en s’adaptant à l’optimisme des investisseurs”, a déclaré mardi Gustavo Horenstein, gérant multi-actifs international de Dorval AM, lors d’un point de presse à Paris.

Il prévoit pour cette année une croissance mondiale poursuivant sa progression vers les 4% et se diffusant vers les régions jusqu’à présent moins dynamiques, à commencer par l’Europe du Sud.

La Chine devrait maîtriser le ralentissement de son économie, l’inflation devrait enfin accélérer en Europe comme aux Etats-Unis pour se rapprocher de l’objectif défini par les banques centrales et les bénéfices des entreprises devraient encore progresser de 10 à 15% à travers le monde, selon les prévisions du gérant.

“Cette prospérité mondiale va nécessairement créer ses propres anticorps”, a-t-il ajouté avant de citer, au nombre des risques, la hausse des taux d’intérêt et des prix des matières premières, l’augmentation excessive de l’endettement des entreprises et l’accélération des salaires.

“Ce contexte invite à la prudence avec une exposition plus modérée, à une grande réactivité, à la diversification des sources de performance et à la protection des portefeuilles”, a-t-il dit.

Les actions européennes et émergentes restent à privilégier, recommande Dorval AM, qui conseille notamment les acteurs européens du secteur de la construction, les banques d’Europe du Sud et les petites et moyennes capitalisations européennes impliquées dans la numérisation croissante de l’économie.

Si les fondamentaux des marchés actions restent solides, les valorisations élevées et l’optimisme croissant des investisseurs justifient cependant une gestion active des risques, a résumé Gustavo Horenstein.

“L’année 2018 sera une année de gestion flexible”, a-t-il conclu.

Voir aussi : LE POINT sur les perspectives de marchés 2018 des gérants et stratèges

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below