January 7, 2018 / 10:52 AM / 4 months ago

LEAD 1-Un pétrolier iranien en flammes au large des côtes chinoises

(Actualisé avec précisions)

PEKIN, 7 janvier (Reuters) - Un pétrolier transportant du brut iranien était en flammes et déversait sa cargaison en mer de Chine orientale dimanche après être entré en collision avec un vraquier chinois, a annoncé le gouvernement chinois.

Aucune précision sur la taille de la flaque de pétrole répandue en mer n’a été donnée. Une enquête est en cours, a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le pétrolier Sanchi, enregistré au Panama et exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC), le premier opérateur iranien du transport pétrolier maritime, a heurté le CF Crystal samedi, à quelque 160 miles nautiques au large des côtes près de Shanghaï, a indiqué le ministère chinois des Transports.

Les 32 membres d’équipage du pétrolier sont portés disparus. Les 21 Chinois membres de l’équipage du CF Crystal ont été sauvés.

Le navire était parti d’Iran pour se rendre en Corée du Sud, avec à son bord 136.000 tonnes de condensat, un brut ultra léger. Cela représente un peu moins d’un million de barils valant environ 60 millions de dollars (50 millions d’euros) sur la base des cours de brut actuels.

“Le Sanchi flotte et brûle pour le moment. Il y a une nappe de pétrole et nous poursuivons nos efforts de sauvetage”, indique le ministère des Transports dans son communiqué.

Quatre navires de sauvetage et trois bateaux de nettoyage ont été dépêchés sur place.

La Corée du Sud a aussi envoyé un navire et un hélicoptère.

Selon un responsable des garde-côtes sud-coréens, le pétrolier était toujours en proie aux flammes à 13h00 (05h00 GMT).

La télévision publique CCTV a diffusé des images du pétrolier en feu surmonté d’épaisses colonnes de fumée noire.

Selon des données de Reuters, le Sanchi a été construit en 2008. Son propriétaire enregistré est la Bright Shipping Ltd.

Parti de l’île iranienne de Kharg, il devait arriver à Daesan en Corée du Sud dimanche, toujours selon les données Reuters.

Le Sanchi, loué par Hanwha Total Petrochemical, avait une “assurance étrangère valide”, a déclaré un porte-parole du ministère iranien du Pétrole à la télévision publique iranienne.

Le CF Crystal, construit en 2011 et enregistré à Hong Kong, transportait 64.000 tonnes de céréales. Parti des Etats-Unis, il se rendait dans la province chinoise de Canton (Guangdong), a indiqué le gouvernement chinois. Il devait arriver à destination le 10 janvier selon les données de Reuters. Les dégâts subis ne sont pas très graves, selon le ministère chinois des Transports. (Meng Meng et Josephine Mason, avec Yuna Park et Jane Chung à SEOUL, Jonathan Saul à Londres et le bureau de Dubaï; Benoît Van Overstraeten et Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below