January 4, 2018 / 10:57 PM / 6 months ago

Le private equity a levé un record de $453 milliards en 2017

par Joshua Franklin

4 janvier (Reuters) - Les fonds de capital investissement (private equity) ont levé un montant sans précédent de 453 milliards de dollars (375 milliards d’euros) auprès des investisseurs en 2017 et ce segment du secteur financier dispose de plus de 1.000 milliards de dollars pour ses affaires, suivant les données publiées jeudi par le consultant spécialisé Preqin.

La précédente levée record, de 414 milliards de dollars, remontait à 2017.

Le nombre de nouveaux fonds de capital investissement lancé l’an dernier est inférieur d’un quart toutefois à celui de 2016 et l’argent des investisseurs, tant institutionnels que riches particuliers, s’est surtout porté sur les méga-fonds, ceux dont l’actif dépasse au moins 4,5 milliards de dollars, selon la définition de Preqin.

Au premier rang d’entre eux, on trouve l’Investment Fund IX de 24,6 milliards de dollars d’Apollo Global Management, le plus gros fonds de private equity jamais lancé.

Le dynamisme de ce marché se traduit aussi par une concurrence de plus en plus âpre, provoquant une montée des prix d’acquisition qui pourrait à terme rogner les retours potentiels sur investissement.

“Les prix d’entrée des actifs restent très élevés et comme il y a tellement de capital en concurrence, cela ne fera qu’accroître la difficulté pour les gérants de fonds voulant faire travailler le capital en 2018”, écrit un analyste de Preqin.

Cela n’altère en rien l’optimisme de David Rubenstein, co-fondateur et co-président exécutif de Carlyle Group, l’un des premiers fonds de capital investissement mondiaux.

“Durant ces 15 à 20 dernières années, avant même que des entreprises comme la nôtre soient cotées en Bourse, on se demandait souvent si on pourrait faire travailler ce capital”, avait-il dit le mois dernier, lors d’une conférence de Goldman Sachs. “Eh bien! En fait, on peut le faire”.

S’il se montre ainsi confiant, c’est parce que, à son avis, les investisseurs sont prêts à accepter des rendements autour de 15% et non plus de 20% au moins comme par le passé.

Les fonds de capital investissement sont en outre portés à présent à s’installer dans des entreprises sans être en position de contrôle, ce qui ouvre le champ des possibles pour l’investissement.

GRAPHIQUE: tmsnrt.rs/2lVjwj6

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below