January 4, 2018 / 4:32 PM / 8 months ago

Vienne veut réduire les allocations familiales transfrontalières

SEGGAU, Autriche, 4 janvier (Reuters) - Le nouveau gouvernement autrichien, qui rassemble les conservateurs et l’extrême droite, veut réduire les allocations familiales perçues pour les enfants qui vivent dans un pays étranger, en les indexant sur le niveau de vie local.

“C’est un système injuste de voir que pour deux enfants qui ne vivent même pas en Autriche mais en Roumanie, environ 300 euros sont transférés chaque mois dans ce pays, ce qui représente presque le salaire moyen en Roumanie”, a déclaré le chancelier Sebastian Kurz à l’ouverture d’une réunion de deux jours de son gouvernement au château de Seggau, proche de la frontière slovène.

“Nous allons prendre ici une décision afin de réduire les allocations qui concernent des enfants vivant à l’étranger”, a-t-il ajouté, avec à son côté le chef du parti d’extrême droite FPÖ, Heinz-Christian Strache, le vice-chancelier.

Selon Sebastian Kurz, cet ajustement permettra d’économiser “plus de 100 millions d’euros” par an.

En 2016, l’Autriche a transféré 273 millions d’euros vers des pays de l’Union européenne ou de la Zone économique européenne, au titre d’allocations pour 132.000 enfants. (Francois Murphy; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below