January 3, 2018 / 1:20 PM / 4 months ago

52% des voitures vendues en Norvège sont électriques ou hybrides

OSLO, 3 janvier (Reuters) - Les véhicules électriques ou hybrides ont représenté plus de la moitié des immatriculations de voitures neuves en Norvège l’an dernier, un record atteint grâce à de généreuses subventions qui confortent l’avance du pays dans la transition hors des moteurs à énergie fossile.

Les voitures électriques pures ou hybrides, ces dernières associant puissance électrique et moteur à essence ou diesel, ont représenté 52% des ventes de voitures en 2017 contre 40% en 2016, selon des données publiées mercredi par la Fédération routière norvégienne (OFV).

“Aucun autre pays n’est près de faire aussi bien”, a souligné le patron de l’OFV, Øyvind Solberg Thorsen. “Pour la première fois, la part de marché des moteurs à énergie fossile est passée sous les 50%.”

En Norvège, les acheteurs de voitures électriques sont exonérés de nombreuses taxes et bénéficient souvent de stationnement et de péages gratuits. Le pays, par ailleurs gros producteur de pétrole, produit pratiquement toute son électricité par l’énergie hydraulique, ce qui contribue à réduire la pollution de l’air et à atténuer le changement climatique.

L’an dernier, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a classé la Norvège loin devant les Pays-Bas, la Suède, la Chine, la France et le Royaume-Uni en termes de ventes de voitures électriques.

Selon les critères de l’AIE, qui excluent les voitures hybrides n’ayant qu’un petit moteur électrique, les ventes de voitures électriques ont représenté 39% du marché norvégien en 2017 contre 29% en 2016. Les Pays-Bas arrivent loin derrière avec 6,4% de leurs immatriculations.

“La transition a été plus rapide qu’on ne pensait, et désormais tous les grands constructeurs se lancent dans la bataille”, a dit Øyvind Solberg Thorsen à Reuters.

L’Association norvégienne des véhicules électriques, qui représente les particuliers propriétaires de ces voitures, estime que les pouvoirs publics ne doivent pas relâcher leurs efforts, d’autant que le Parlement entend interdire d’ici 2025 les ventes de voitures équipées de moteurs à combustion.

“C’est un objectif ambitieux et il ne reste que sept ans pour l’atteindre”, a dit à Reuters sa présidente Christina Bu.

Le gouvernement de centre-droit a envisagé l’an dernier de réduire les incitations à l’achat de voitures électriques mais cette mesure, vite surnommée la “taxe Tesla”, a été abandonnée lors des négociations sur le projet de budget.

Les voitures les plus vendues en Norvège l’an dernier ont été la Volkswagen Golf, la BMWi3, le Rav4 de Toyota et la Model X de Tesla. Cette dernière est purement électrique alors que les autres sont disponibles en version électrique ou hybride.

Les ventes des seules voitures électriques ont représenté 21% du marché norvégien en 2017 contre 16% en 2016. Les ventes de voitures diesel ont à l’inverse reculé à 23% du total contre 31% l’année précédente. Dans certaines régions du pays, les voitures diesel paient désormais des péages plus élevés que les voitures fonctionnant à l’essence. (Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below