January 3, 2018 / 9:10 AM / 6 months ago

Allemagne/Indicateurs-Baisse plus forte que prévu des ventes au détail

BERLIN/FRANCFORT, 31 janvier (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* BAISSE DE 1,9% DES VENTES AU DÉTAIL EN DÉCEMBRE

31 janvier - Les ventes au détail ont baissé plus que prévu en Allemagne en décembre par rapport au mois précédent.

La statistique des ventes au détail, notoirement volatile et souvent sujette à révision, fait ressortir un recul mensuel de 1,9% en termes réels, montrent des données publiées mercredi par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une baisse de 0,3%, après la hausse de 1,9% (chiffre révisé en baisse) intervenue en novembre.

Sur un an, les ventes au détail ont baissé de 1,9% en décembre, alors que la prévision moyenne des économistes était une hausse de 2,8%, après une progression de 4,3% en novembre (+4,4% en première estimation).

Tableau

* RALENTISSEMENT INATTENDU DE L’INFLATION EN JANVIER

30 janvier - L’inflation a ralenti de manière inattendue en janvier en Allemagne, montrent les données préliminaires publiées mardi par l’Office fédéral de la statistique Destatis.

L’indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) s’est contracté de 1,0% sur un mois et a progressé de 1,4% sur un an ce mois-ci, alors que les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à un recul mensuel de 0,7% et à une hausse annuelle de 1,6%.

Cet indice avait connu une progression de 0,8% sur un mois et de 1,6% sur un an en décembre.

Le manque de dynamisme des prix de l’énergie est la principale cause de la faiblesse de l’inflation allemande en janvier, a souligné Destatis.

L’euro a réduit ses gains et les rendements des emprunts d’Etat allemands ont reculé après la publication de ces statistiques.

LEAD1:

Tableau

* HAUSSE INATTENDUE DU MORAL DES ENTREPRISES-IFO

25 janvier - La confiance des entreprises allemandes a progressé de manière inattendue en janvier, ce qui suggère que la première économie européenne a démarré l’année sur les chapeaux de roue.

L’indice Ifo du climat des affaires, calculé à partir d’un échantillon de quelque 7.000 entreprises, est ressorti à 117,6 en janvier après 117,2 en décembre. Les économistes interrogés par Reuters l’anticipaient à 117,1.

“L’économie allemande a commencé l’année avec dynamisme”, a déclaré Clemens Füst, directeur de l’institut.

La composante des conditions actuelles s’est établie en janvier à 127,7 supérieure au consensus de 125,4, après 125,5 en décembre (chiffre révisé).

La composante des anticipations est ressortie à 108,4, contre 109,4 en décembre et un consensus de 109,5.

LEAD 1

Tableau

* INDICE GFK DU MORAL DU CONSOMMATEUR EN HAUSSE À 11 POINTS

25 janvier - Le moral du consommateur n’a jamais été aussi élevé depuis 2001, à l’approche de février, car il a le sentiment que l’économie allemande est en pleine expansion.

Les dépenses des ménages sont devenues une source abondante de croissance en Allemagne, à la faveur d’un chômage au plus bas, d’une sécurité de l’emploi accrue, d’une hausse des salaires réels et de coûts d’emprunt bas.

L’institut GfK de Nuremberg a dit jeudi que son indice du sentiment du consommateur, calculé à partir d’un échantillon de quelque 2.000 personnes, était monté à 11,0 points à l’approche de février contre 10,8 un mois auparavant, au plus haut depuis octobre 2001. Le consensus Reuters le donnait à 10,8.

Le sous-indice mesurant les anticipations de revenu a progressé à 56,8 en janvier contre 54,3 un mois plus tôt, tandis que celui mesurant la propension à l’achat a avancé à 60,4 contre 57,1.

* PRIX PRODUCTEURS +0,2% EN DÉCEMBRE, COMME ATTENDU

19 janvier - Les prix producteurs ont augmenté de 0,2% en décembre en Allemagne, affichant une hausse de 2,3% sur un an, a annoncé vendredi Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Ces chiffres sont exactement conformes aux attentes des économistes interrogés par Reuters.

En novembre, ces prix avaient augmenté de 0,1% mensuellement et de 2,5% annuellement.

Tableau:

* HAUSSE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE, DES EXPORTATIONS ET DE L’EXCÉDENT COMMERCIAL

9 novembre - La production industrielle allemande a connu en novembre sa croissance la plus vigoureuse depuis plus de huit ans tandis que l’excédent commercial a gonflé sous l’effet d’une hausse des exportations, montrent des données publiées mardi, signes supplémentaires de l’essor de la première économie d’Europe au quatrième trimestre.

La production industrielle a bondi de 3,4% en novembre, sa plus importante hausse depuis septembre 2009, a indiqué l’office de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 1,8%.

Les exportations corrigées des variations saisonnières ont, elles, progressé de 4,1% sur le mois tandis que la demande intérieure a dopé les importations de 2,3%, montrent d’autres données de l’office de la statistique.

Ces deux derniers chiffres sont supérieurs aux attentes des économistes qui tablaient sur des hausses respectives de 1,2% et de 0,8%.

L’excédent commercial ajusté des variations saisonnières s’est élevé à 22,3 milliards d’euros contre 19,9 milliards d’euros en octobre et un consensus de 20,9 milliards d’euros.

Tableau

* BAISSE DE 0,4% DES COMMANDES À L’INDUSTRIE

8 janvier - Les commandes à l’industrie ont diminué en novembre pour la première fois depuis le mois de juillet, en léger repli après une phase de hausse vigoureuse, selon les données publiées lundi par le ministère de l’Economie.

Les commandes à l’industrie ont reculé de 0,4%, après une hausse de 0,7% en octobre (+0,5% initialement annoncé).

Les économistes tablaient en moyenne sur augmentation de 0,5% (les prévisions allaient de -1,7% à +1,4%).

Tableau:

* HAUSSE DE 2,3% DES VENTES AU DÉTAIL EN NOVEMBRE

5 janvier - Les ventes au détail ont rebondi à un rythme plus fort que prévu en Allemagne au mois de novembre, ce qui laisse espérer que la consommation privée a soutenu la croissance de la première économie d’Europe en fin d’année.

La statistique des ventes au détail, notoirement volatile et souvent sujette à révision, fait ressortir une hausse mensuelle de 2,3% en termes réels, montrent des données publiées vendredi par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 1,0%, après une baisse de 1,0% intervenue en octobre (-1,2% annoncé initialement).

Sur un an, les ventes au détail ont augmenté de 4,4% en novembre, soit un rythme là aussi nettement supérieur à la prévision moyenne des économistes, qui était d’une hausse de 2,5%, après une baisse de 0,9% en octobre (-1,4% initialement).

L’office de la statistique estime entre 2,7% et 3,1% le rythme de croissance des ventes au détail en termes réels sur l’ensemble de l’année 2017.

Tableau:

* 29.000 CHÔMEURS DE MOINS EN DÉCEMBRE

3 janvier - Le nombre de chômeurs a diminué plus que prévu en décembre et le taux de chômage n’a jamais été aussi bas, attestant du dynamisme d’un marché de l’emploi sur lequel continue de s’appuyer une croissance économique portée par la consommation des ménages.

D’autres vecteurs de croissance sont entre-temps entrés en jeu, à savoir un rebond des exportations et une hausse de l’investissement des entreprises.

L’Office fédéral du travail a annoncé mercredi que le nombre de chômeurs CVS a diminué de 29.000 à 2,442 millions en décembre, alors que les économistes interrogés par Reuters projetaient une baisse de 12.000 seulement.

Le taux de chômage était de 5,5% en décembre, comme celui, révisé, de novembre, au plus bas depuis la réunification de 1990.

Tableau:

LEAD 1:

* Les indicateurs publiés en décembre

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below