December 29, 2017 / 3:02 PM / 4 months ago

Trump invite la Poste US à relever ses tarifs, vise Amazon

WASHINGTON, 29 décembre (Reuters) - Le président Donald Trump a invité vendredi la Poste américaine à relever ses tarifs pour couvrir ses charges, en visant nommément le distributeur en ligne Amazon.

“Pourquoi United States Post Office, qui perd plusieurs milliards de dollars par an alors qu’il fait payer Amazon et les autres si peu pour livrer leurs colis, enrichit-il Amazon et rend-il le service postal plus bête et plus pauvre? Devrait faire payer BEAUCOUP PLUS!” a écrit Donald Trump sur Twitter.

Le service postal américain est une administration indépendante au sein du gouvernement fédéral et ne reçoit pas d’argent de l’Etat pour ses dépenses d’exploitation, affirme l’US Post Office sur son site.

L’agence représente une part importante du marché postal aux Etats-Unis, qui pèse 1.400 milliards de dollars. Parmi les autres acteurs du secteur figurent Fedex et United Parcel Service.

Amazon a été fondé par Jeff Bezos, qui reste PDG du géant de la distribution en ligne. Ce dernier possède également le Washington Post qui a souvent été la cible des critiques de Donald Trump sur la presse.

Personne n’était disponible dans l’immédiat à la Maison Blanche, ni chez Amazon, pour commenter cette déclaration.

L’action Amazon perdait 0,5% à 1.180,32 dollars une demi-heure après l’ouverture de Wall Street. (Makini Brice, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below