December 26, 2017 / 3:47 PM / a year ago

BOURSE-Apple baisse avec ses fournisseurs, l'iPhone X inquiète

par Cate Cadell

PÉKIN, 26 décembre (Reuters) - Apple accuse mardi un net repli à Wall Street, à l’instar de ses fournisseurs américains et asiatiques, dans la crainte d’une demande moins forte que prévu pour l’iPhone X, alimentée par la presse taïwanaise et des commentaires d’analystes financiers.

Le quotidien Economic Daily de Taïwan a rapporté lundi que la marque à la pomme allait revoir en net repli ses prévisions de ventes d’iPhone X sur le trimestre en cours, à 30 millions d’appareils, contre un objectif initial de 50 millions.

Apple n’a pas encore annoncé ses objectifs de ventes trimestrielles de l’iPhone X, arrivé sur le marché en novembre.

Certains analystes font eux aussi état d’une demande décevante pour le nouvel iPhone. Le broker américain JL Warren Capital prévoit qu’Apple livrera tout juste 25 millions d’appareils sur le trimestre, les consommateurs étant refroidis par “le niveau de prix élevé et l’absence d’innovations intéressantes”.

A la Bourse de New York, fermée lundi pour Noël, le titre Apple recule de 2,23% vers 15h40 GMT et pèse sur l’ensemble du compartiment technologique, avec plusieurs de ses fournisseurs américains.

Broadcom cède 2,15%, Skyworks Solutions abandonne 2,44%, Qorvo recule de 3,45%, Micron lâche 4,01% et Lumentum Holdings perd 4,26%.

Parmi les fournisseurs asiatiques d’Apple, Genius Electronic Optical a cédé 2,4% mardi, ce qui a porté ses pertes depuis le début de la semaine à 11,4%, et Pegatron a affiché une perte cumulée de 3,2% pour lundi et mardi.

En revanche, Foxconn, dont la raison sociale est Hon Hai Precision Industry, l’un des principaux fournisseurs du groupe américain, n’a perdu que 1,8% sur les deux jours.

L’intermédiaire boursier chinois Sinolink Securities a lui aussi estimé que l’enthousiasme des utilisateurs pour l’iPhone X serait refroidi par le prix du modèle, tout en ajoutant que la lenteur du rythme de production pourrait également freiner les ventes.

Mais d’autres analystes sont plus optimistes.

“Nos études continuent de laisser penser que les trimestres (clos fin) mars et (fin) juin verront un rattrapage important des livraisons d’iPhone X”, écrivait dans une note la semaine dernière Loop Capital, qui prévoit la vente de 40 millions à 45 millions d’appareils au premier trimestre 2018, contre 30 millions à 35 million estimés pour le trimestre en cours.

Les analystes de Jefferies prévoient également 40 millions de ventes d’iPhone X au premier trimestre.

Une porte-parole d’Apple a déclaré qu’Apple ne commentait pas les rumeurs de marché. Lors d’un voyage en Chine ce mois-ci, le directeur général d’Apple, Tim Cook, a dit qu’il “ne pouvait pas être plus satisfait” de la demande d’iPhone X dans le pays.

Une analyse Reuters des médias sociaux chinois montre que l’intérêt pour l’iPhone X - qui a atteint un pic à son lancement - ne s’est pas maintenu au même rythme que pour l’iPhone 6, lancé en 2014, dont le succès a dopé les ventes d’Apple en Chine.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below