December 22, 2017 / 2:59 PM / 7 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en légère baisse avant Noël en l'absence de catalyseurs

* Les indices actions en léger repli à l’ouverture

* Les administrations fédérales évitent le “shutdown”

* Le vote catalan pénalise l’euro et les actions espagnoles

* Nike, plus forte baisse du S&P-500, déçoit après ses résultats

PARIS, 22 décembre (Reuters) - La Bourse de New York ouvre sans grand tendance marquée vendredi pour la dernière séance avant Noël tandis que l’euro subit le vote catalan en faveur d’un gouvernement pro-indépendance.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 22,37 points, soit 0,09%, à 24.759,92 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,07% à 2.682,81 points et le Nasdaq Composite cède 0,27% à 6.946,35 points.

En Europe, les marchés actions sont orientés à la baisse, en particulier l’Ibex à Madrid qui abandonne 1%, au lendemain de la victoire des indépendantistes catalans aux élections régionales. Le président du gouvernement central espagnol Mariano Rajoy, dont le parti a subi un revers important, a déclaré qu’une période de dialogue s’ouvrait en Catalogne.

Carles Puigdemont, le président destitué de Catalogne, s’est aussi dit prêt à engager le dialogue et à réparer les dégâts causés par la mise sous tutelle de la Généralité par Madrid.

Sur le marché des changes, l’euro perd 0,22% à 1,1854 dollar après être descendu à 1,1815 dollar à l’issue du vote catalan.

De son côté, la monnaie américaine a légèrement frémi après la publication des indicateurs économiques du jour, ressortis mitigés.

Les investisseurs ont appris que les ménages américains avaient dépensé plus que prévu en novembre mais que le taux d’épargne était tombé à un creux de plus de neuf ans, ce qui laisse entrevoir un ralentissement de la consommation dans les mois à venir.

Par ailleurs, les commandes de biens durables ont baissé de manière inattendue mais la progression des livraisons suggère que les dépenses d’équipements resteront probablement élevées au quatrième trimestre.

Face à un panier de devises de référence, l’indice dollar a légèrement accéléré sa progression et gagne 0,16%.

A 15h00 GMT, les investisseurs connaîtront les chiffres des ventes de logements neufs en novembre et les résultats définitifs de l’enquête mensuelle de l’Université du Michigan.

LE “SHUTDOWN” DE NOUVEAU ÉVITÉ

Sur le front politique, le Congrès américain a évité la fermeture des administrations américaines en adoptant jeudi soir le prolongement jusqu’au 19 janvier des financements temporaires de l’Etat fédéral.

Aux valeurs, Nike recule de 3,43% après avoir annoncé des prévisions modestes pour le trimestre en cours tandis que la baisse de ses marges brutes au deuxième trimestre témoigne d’une féroce guerre des prix en Amérique du Nord, son plus grand marché.

La biotech Agile Therapeutics chute de 50,42% après s’être vu refuser la mise sur le marché d’un patch contraceptif par la Food and Drug Administration (FDA).

Celgene abandonne 3,88% après avoir annoncé des résultats décevants pour l’association du Revlimid et du rituximab dans le traitement du lymphome folliculaire.

De son côté, le laboratoire Ignyta s’envole de 72% en réaction à l’offre d’achat du suisse Roche.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut reculent de 0,5%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below