December 19, 2017 / 9:50 PM / in 9 months

LEAD 1-Adoption en Grèce du dernier budget d'austérité- gouvernement

(Ajout précisions, déclarations)

ATHENES, 19 décembre (Reuters) - Les parlementaires grecs ont approuvé mardi à la majorité le budget pour 2018 qui sera, selon le gouvernement, le dernier avec les mesures d’austérité prévalant dans le pays depuis huit ans.

“Nous laissons derrière nous une période dont personne ne veut se souvenir. Pour la première fois, nous sommes sûrs que c’est le dernier budget dans le cadre du plan d’austérité”, a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras aux parlementaires, après deux journées de débat marquées par les vives critiques de l’opposition concernant les mesures fiscales touchant la population.

La Grèce s’est appuyée depuis 2010 sur des plans de subventions de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) qui doivent prendre fin en août 2018.

Selon les prévisions, la Grèce devrait à ce moment-là être capable de s’auto-financer.

Ses objectifs fiscaux ont été validés par ses créanciers de l’Union européenne et le FMI.

Après avoir perdu environ un tiers de sa production sur les sept dernières années, la Grèce renoue progressivement avec la croissance.

Le budget prévoit une progression de la production de 2,5% en 2018 contre une projection de 1,6% pour cette année, ce qui devrait permettre de générer un excédent primaire de 3,82% du PIB soit un pourcentage plus important que celui prévu par les créanciers.

Dans la dernière mouture de son plan de sauvetage, le gouvernement a accepté de réduire encore davantage les dépenses, de diminuer les retraites, d’effectuer une évaluation des qualifications des fonctionnaires, et de vendre ses centrales à charbon.

Le gouvernement va aussi renforcé les mesures empêchant les appels à la grève.

“La Grèce est le seul pays d’Europe avec un plan d’austérité et elle présente le taux de croissance le plus faible de toute la zone euro”, a réagi Kyriakos Mitsotakis, le chef du parti de l’opposition neo-démocrate.

“Les gens espèrent que ce budget sera le dernier de votre gouvernement”, a-t-il ajouté.

Parmi les mesures visant à compenser les effets de l’austérité, le ministère des Finances a annoncé mardi que la taxe sur la valeur ajoutée ne serait pas augmentée pour les cinq îles ayant accueilli des milliers de demandeurs d’asile depuis le début de la crise des migrants en 2015.

Tsipras, dont le mandat prend fin en 2019, est arrivé au pouvoir en 2015 en promettant de mettre fin à l’austérité mais a ensuite validé un nouveau plan de sauvetage, à hauteur de 86 milliards d’euros, qui prend fin en août prochain. (Lefteris Papadimas; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below