December 19, 2017 / 8:20 PM / 4 months ago

LEAD 1-Marchés-Faible réaction au vote de la réforme fiscale à la Chambre

(Actualisé avec commentaire d’intervenants de marché)

NEW YORK, 19 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a légèrement réduit ses pertes mardi, puis est rapidement retombée, après l’approbation largement attendue par la Chambre des représentants - par 227 voix contre 203 - du projet de réforme fiscale voulu par le président Donald Trump.

Le dollar de son côté conservait ses gains face au yen , tandis que les rendements des obligations du Trésor américain restaient près de leurs plus hauts du jour.

“(Ce vote) était déjà pris en compte par les marchés. Ils l’attendaient depuis longtemps. Nous sommes à quelques jours de Noël, ce qui fait de l’activité est relativement faible”, note Omair Sharif, économiste de la Société générale à New York.

“Il n’y a pas grand-chose à lire dans la réaction des marchés. La question est de savoir si au second semestre de 2018 (la réforme) poussera effectivement la croissance au-delà des 3% de façon tant soit peu durable, en dopant l’investissement et la consommation. C’est un succès plus politique qu’économique.”

Douze représentants républicains ont voté contre le texte, ainsi que 191 des 193 élus démocrates.

Le texte doit maintenant être voté par le Sénat, ce qui devrait avoir lieu dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué Mitch McConnell, chef de file des républicains au Sénat.

Donald Trump, qui souhaitait terminer l’année sur un succès politique, pourrait ratifier la loi dès mercredi.

La promesse d’une réforme fiscale aura été en 2017 l’un des principaux moteurs de la progression de Wall Street, dont l’indice S&P 500 a pris 20,18% à la clôture de lundi.

Cette réforme prévoit un taux d’imposition sur les bénéfices de 21% pour les sociétés, contre 35% actuellement, et un taux maximal de 37% pour les particuliers au lieu de 39,6%.

Elle devrait ajouter 1.500 milliards de dollars (près de 1.300 euros) sur dix ans au déficit budgétaire des Etats-Unis, déjà estimé à 20.000 milliards sur la même période. (Bureau de New York, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below