December 18, 2017 / 9:29 PM / 4 months ago

POINT MARCHÉS-Encore des records à Wall St avec la réforme fiscale

(Actualisé avec d’autres actifs financiers)

* Le Dow Jones a gagné 0,57%, le S&P 500 a pris 0,54% et le Nasdaq Composite a avancé de 0,84%

* Vote de la Chambre prévu mardi sur la réforme fiscale voulue par l’administration Trump

* La cote a également été soutenue par une série d’annonces de fusions & acquisitions

par April Joyner

NEW YORK, 18 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse de plus de 0,5% lundi, ses trois principaux indices inscrivant au passage des records, toujours portés par la perspective de voir la réforme fiscale voulue par l’administration Trump être bientôt votée par le Congrès mais aussi par l’annonce de plusieurs opérations de fusions & acquisitions.

L’indice Dow Jones a gagné 0,57%, soit 140,46 points, à 24.792,20. Le S&P-500, plus large, a pris 14,35 points, soit +0,54%, à 2.690,16. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 58,18 points (0,84%) à 6.994,76.

Les négociateurs républicains au Congrès des Etats-Unis ont mis la touche finale à un texte commun au sujet de la réforme fiscale. Le président américain souhaite que le texte puisse être promulgué avant Noël.

La Chambre, où les républicains disposent d’une confortable majorité, votera mardi en début d’après-midi le texte, a-t-on appris lundi de sources républicaines au Congrès.

Au Sénat, où le Parti républicain compte 52 élus contre 48 pour les démocrates, le passage du texte s’annonçait plus périlleux. Mais son adoption paraît désormais acquise avec l’annonce aussi de la sénatrice du Maine Susan Collins que du sénateur de l’Utah Mike Lee, deux élus républicains qui avaient jusqu’ici exprimé des doutes sur le projet, qu’ils allaient voter en sa faveur.

Le Sénat devrait également se prononcer dès mardi mais doit au préalable tenir dix heures de débat.

“Cela fait cinq ans que la Congrès se caractérise par son incapacité à voter quoi que ce soit. Si une loi importante passe, il ne faut pas s’étonner de la réaction favorable des acteurs de marché”, a noté Michael O’Rourke, chargé de la stratégie marchés chez JonesTrading.

Notamment porté par la perspective de cette réforme fiscale, qui verra, entre autres, l’impôt sur les sociétés être ramené de 35% à 21%, le marché actions vole de records en records depuis près d’un an.

Le Dow Jones et le S&P 500, en hausse de respectivement 25,5% et de 20,2% depuis le début de l’année, sont bien partis pour enregistrer leur meilleure performance annuelle depuis 2013.

L’ACTION TWITTER S’ENVOLE DE 11%

Le dollar a reculé face à un panier de devises internationales, les cambistes s’interrogeant sur l’impact réel de la réforme fiscale sur la croissance économique et, partant, sur le rythme de hausse des taux de la Réserve fédérale.

Le recul du billet vert a favorisé le cours de l’or. En revanche, celui du brut léger américain a été plombé par des données montrant que la production de pétrole de schiste américaine allait encore augmenter en janvier.

Le prix des emprunts du Trésor à 10 ans a reculé de 0,1% tandis l’écart de rendement entre les titres à deux et 30 ans est proche de son plus bas niveau en dix ans.

Du côté des opérations de croissance externe, le groupe de confiserie Hershey a annoncé le rachat du fabricant de pop-corn Amplify Snack Brands pour 1,6 milliard de dollars (1,37 milliard d’euros), dette incluse, afin de se renforcer sur le marché à forte croissance des collations saines.

Le titre Amplify Snack a terminé sur un bond de 71,57% à 12,01 dollars tandis que l’action Hershey a fini peu changée (+0,11% à 114,26 dollars).

Campbell Soup a annoncé le rachat de Snyder’s-Lance , le propriétaire des biscuits salés Pretzels Crisps et des chips Cape Cod, pour 4,87 milliards de dollars, une opération qui vise à renforcer le groupe sur le marché des en-cas pour compenser le déclin de celui des soupes.

L’action du premier a pris 0,14% à 49,66 dollars tandis que le titre de sa cible a gagné 6,95% à 50,04 dollars.

Dans le secteur des casinos, Pinnacle Entertainment a vu son action prendre 0,78% à 31,19 dollars après l’annonce de son rachat par Penn National Gaming (-2,22% à 29,03 dollars) pour 2,8 milliards de dollars.

Ailleurs sur la cote, le titre Twitter a pris 11,02% à 24,68 dollar après que JPMorgan a relevé sa recommandation de “neutre” à “surpondérer”.

Quelque 7,1 milliards d’actions ont été échangées ce lundi, soit un total supérieure à la moyenne de 6,8 milliards observée au cours des 20 dernières séances, selon des données Thomson Reuters. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below