December 18, 2017 / 9:43 AM / 8 months ago

LEAD 1-Capital-Une banque de la zone euro hors des clous-BCE

(Actualisé avec des précisions, citation)

par Francesco Canepa

FRANCFORT, 18 décembre (Reuters) - Une banque de la zone euro ne respecte pas les exigences de fonds propres réglementaires, a fait savoir lundi la Banque centrale européenne (BCE), ce qui veut dire que l’établissement concerné risque d’être prié de réduire primes, dividendes et coupons.

La BCE ne donne pas le nom de la banque dans son rapport annuel sur les 119 établissements qu’elle supervise.

Le document montre que le programme mis en oeuvre il y a trois ans par la BCE dans le but d’amener les banques à renforcer leurs fonds propres et à nettoyer leur bilan porte ses fruits même si certaines sources de fragilité demeurent, surtout parmi les établissements qui souffrent d’un encours important de créances douteuses.

“Les banques sont globalement résistantes et stables”, a observé Korbinian Ibel, l’un des superviseurs de la BCE, lors d’une présentation. “Les risques restants se concentrent sur la rentabilité et les prêts non performants (NPL)”.

La présentation révèle que la plupart des banques sous supervision de la BCE détiennent nettement plus de fonds propres que le minimum requis pour rémunérer le personnel et les actionnaires. Mais l’une des 119 banques suivies est en deçà de ce minimum et une autre est tout juste au-dessus.

Il y a un an cinq établissements étaient en dessous de la norme; deux d’entre eux, les italiens Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, ont déposé leur bilan par la suite.

La BCE demande en moyenne aux banques qu’elle supervise de constituer des fonds propres représentant 10,6% de leurs actifs pondérés des risques.

La banque centrale devrait en outre demander à quatre banques de constituer un nouveau matelas de fonds propres pour parer au risque de liquidité.

Le rapport repose sur les résultats arrêtés par les banques à fin juin, ce qui veut dire que les banques concernées ont peut-être déjà fait ce qu’il fallait pour remédier à leurs carences.

Ainsi, l’italienne Carige parachève une augmentation de capital de 500 millions d’euros pour répondre aux exigences de la BCE.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below