December 14, 2017 / 9:42 PM / 4 months ago

Oracle déçoit avec le cloud malgré une croissance de 44%

14 décembre (Reuters) - Oracle a publié jeudi des bénéfices et un chiffre d’affaires trimestriels supérieurs aux attentes mais la croissance de son activité d’informatique dématérialisée (cloud) a déçu les analystes, faisant baisser le titre de près de 3% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Les ventes de ce segment d’activité ont augmenté de 44% à 1,52 milliard de dollars (1,29 milliard d’euros) sur les trois mois au 30 novembre, deuxième trimestre de l’exercice décalé d’Oracle, mais les analystes attendaient en moyenne 1,56 milliard selon les données Thomson Reuters.

Entré tardivement sur le marché du cloud en plein essor, l’éditeur de logiciels a mis les bouchées doubles pour tenter de rattraper des concurrents solidement établis comme Amazon , Microsoft ou Salesforce.com.

Le chiffre d’affaires de l’activité traditionnelle de licences, qui reste le coeur de métier d’Oracle, a progressé de 3% à 6,31 milliards de dollars.

Le groupe californien a fait état d’un bénéfice net de 2,23 milliards de dollars, soit 52 cents par action, contre 2,03 milliards (48 cents/action) un an plus tôt.

Sur une base ajustée, le bénéfice par action ressort à 70 cents, deux cents de plus que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d’affaires total a progressé de 6,2% à 9,63 milliards de dollars en données ajustées, dépassant lui aussi le consensus qui était à 9,57 milliards. (Sonam Rai à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below