December 14, 2017 / 5:00 AM / 4 months ago

RPT-USA-La Fed relève ses taux, ne va pas accélérer en 2018

* La Fed porte sa fourchette pour les Fed Funds à 1,25%-1,50%

* Elle prévoit toujours trois hausses de taux en 2018

* Wall Street profite des annonces de la Fed, les Treasuries reculent (Répétition sans changement d’une dépêche initialement publiée mercredi)

par Howard Schneider et Lindsay Dunsmuir

WASHINGTON, 14 décembre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a, sans surprise, relevé mercredi ses taux d’intérêt pour la troisième fois de l’année, mais, malgré une accélération anticipée de la croissance de la première économie mondiale, la banque centrale a laissé inchangées ses perspectives en matière de politique monétaire pour les années à venir.

La fourchette du taux d’intervention (taux des Fed funds) a ainsi été augmentée d’un quart de point, à 1,25%-1,50%, au terme d’une réunion de politique monétaire de deux jours, la dernière de l’année, intervenue à la suite d’une série d’indicateurs macro-économiques dressant un tableau plutôt favorable de l’économie.

Il s’agit de la cinquième hausse de taux depuis le début du cycle de normalisation de la politique monétaire entamé en décembre 2015.

La Fed a dit prévoir trois hausses de taux aussi bien en 2018 et en 2019 jusqu’à ce que soit atteint un niveau de 2,8%, réaffirmant ainsi ce qu’elle avait dit en septembre.

“L’activité économique a connu un rythme d’expansion soutenu (...) les créations d’emplois ont été solides”, souligne la Fed dans un communiqué.

Cette dernière a revu en légère hausse sa prévision de croissance pour l’ensemble de 2017 et pour les trois années suivantes.

A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont terminé en légère hausse à la suite des annonces de la Fed mais le S&P 500 s’est légèrement replié sous le coup du net recul d’un compartiment financier déçu du maintien du calendrier des hausses de taux.

De leur côté, les rendements obligataires américains et le dollar ont également pâti de cette impression d’une Fed plus accommodante que prévu.

“La Fed est accommodante en termes de relèvement des taux pour 2018; elle prévoit seulement trois hausses et non quatre. En résumé, sa vision sur la croissance économique est légèrement moins optimiste que ce à quoi le marché s’attendait”, indique Naeem Aslam, analyste marchés chez ThinkMarkets.

INQUIÉTUDES CONCERNANT L’INFLATION

La Réserve fédérale prévoit désormais une augmentation du produit intérieur brut (PIB) de 2,5% en 2018 contre une croissance de 2,1% projetée en septembre. Elle voit le taux de chômage revenir à 3,9% l’année prochaine contre un niveau de 4,1% anticipé il y a trois mois.

En revanche, l’inflation devrait encore échouer à atteindre l’objectif de 2% fixé par la Fed en 2018, ce qui peut expliquer pourquoi la banque centrale a dit ne pas prévoir d’accélération du rythme de la hausse des taux l’année prochaine.

Cela signifie notamment que la Fed n’anticipe pas d’effet inflationniste de la réforme fiscale portée par l’administration Trump.

Si cette dernière est adoptée par le Congrès, Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, estime néanmois qu’elle donnera un coup de pouce à l’économie dans les années à venir.

Celle qui va céder sa place à Jerome Powell au début de l’année prochaine, a dit, lors de sa dernière conférence de presse avant la fin de son mandat, être personnellement inquiète de la situation de la dette aux Etats-Unis.

“La plupart de mes collègues ont pris en compte la perspective d’un coup de pouce fiscal, selon ce qui a été dit au Congrès, dans leurs projections”, a dit Janet Yellen.

Mais elle a ajouté que l’impact précis de cette réforme fiscale, qui prévoit notamment une forte baisse de l’impôt sur les sociétés, dépendrait d’une série de facteurs.

“Même si les modifications apportées à la fiscalité est vraisemblablement de nature à donner un coup de pouce à l’activité économique dans les années à venir, l’ampleur et le calendrier des effets macro-économiques de n’importe quelle réforme fiscale restent incertaines”, a poursuivi Janet Yellen. (Avec la contribution de Blandine Hénault, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below