December 13, 2017 / 7:34 AM / 4 months ago

Chine-Le fondateur de LeEco sur liste noire après un défaut

SHANGHAI, 13 décembre (Reuters) - Le fondateur du conglomérat technologique chinois LeEco a été placé sur une liste noire officielle des débiteurs en défaut, un nouveau coup dur pour cette entreprise qui avait beaucoup investi dans des secteurs comme le divertissement en ligne et les voitures connectées.

Jia Yueting a vu son nom et son numéro de carte d’identité atterrir sur le site internet chinois qui recense les débiteurs en défaut pour n’avoir pas respecté une ordonnance du tribunal l’enjoignant à verser plus de 470 millions de yuans (71 millions de dollars) à Ping An Securities Group (Holdings), selon un avis daté du 11 décembre.

Cette mise au pilori marque la chute brutale de l’un des plus grands entrepreneurs chinois, qui a créé un empire technologique allant d’une plate-forme de contenus en ligne similaire à Netflix à une activité de voitures connectées cherchant à rivaliser avec les modèles électriques de Telsa .

Les personnes figurant dans la liste noire des débiteurs peuvent voir leur accès restreint dans les hôtels de luxe ou la fréquentation de clubs de golf. Elles peuvent aussi rencontrer des difficultés pour inscrire leurs enfants dans des écoles huppées ou même effectuer des achats en ligne de produits de luxe, de billets d’avion et de train à grande vitesse.

Les représentants de LeEco et de Yueting Jia n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour un commentaire.

Affecté par une crise de liquidités, un effondrement du cours de son action et plusieurs défauts de paiement, LeEco a eu du mal à honorer ses dettes après une croissance rapide.

Yueting Jia s’est diversifié au-delà du streaming vidéo il y a 13 ans en entrant dans la téléphonie, les téléviseurs et les voitures, et avait même pour ambition de pénétrer le marché américain. À son apogée, le groupe de divertissement, d’électronique et de véhicules électriques avait une dette de 10 milliards de yuans (8,50 milliards d’euros).

Yueting Jia a démissionné en juillet de son poste de directeur général de Lahi Internet Information & Technology Corp. Beijing, la principale filiale cotée du groupe.

La Cour populaire suprême chinoise a créé en 2013 le site des débiteurs en défaut pour accélérer le respect des décisions des tribunaux et par souci de transparence. (Engen Tham et Adam Jourdan, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below