December 12, 2017 / 9:47 AM / 7 months ago

LEAD 1-UniCredit relève ses objectifs de dividende et cède plus de prêts douteux

MILAN, 12 décembre (Reuters) - UniCredit a relevé mardi ses objectifs de distribution de dividende et de réduction de ses créances douteuses à l’horizon 2019, confirmant son redressement sous la houlette de son nouvel administrateur délégué Jean-Pierre Mustier.

Le cours de Bourse de la première banque italienne par les actifs a regagné 80% depuis l’arrivée du Français aux commandes à la mi-2016 et le titre avance encore de 0,68% à 17,71 euros mardi vers 09h40 GMT.

Faisant le point sur son plan stratégique “Transform 2019”, UniCredit a confirmé ses objectifs d’un bénéfice net de 4,7 milliards d’euros et d’un ratio de fonds propres CET1 de plus de 12,5% à cette échéance.

Pour remettre à flot le groupe et stabiliser son bilan, Jean-Pierre Mustier a cédé des actifs, réduit les effectifs et fermé des agences. Il a mené avec succès en février une augmentation de capital de 13 milliards d’euros, la plus importante jamais effectuée en Italie, pour renforcer la solidité financière de la banque.

UniCredit a achevé mardi la cession de 17,7 milliards d’euros de créances douteuses, ramenant sa part dans le portefeuille de 49,9% à moins de 20%. L’opération lui permet d’augmenter de 10 points de base le ratio de fonds propres de base.

Le groupe prévoit de céder pour quatre milliards d’euros supplémentaires de créances douteuses d’ici la fin 2019 de manière à ce qu’elles représentent 7,8% du total de ses prêts d’ici là, au lieu d’un objectif de 8,4% qui avait été fixé fin 2016.

La Banque centrale européenne accroît la pression sur les banques italiennes pour qu’elles se débarrassent des créances devenues non performantes pendant les années de récession.

UBI Banca a révélé dans un document financier que la BCE lui avait demandé de soumettre un plan plus ambitieux pour la réduction de ses créances douteuses, une nouvelle qui fait baisser son titre de 2,8% mardi à la Bourse de Milan.

L’indice sectoriel des banques italiennes abandonne 0,05%.

Pour le dividende, UniCredit a dit viser désormais un ratio de distribution de 30% du bénéfice en 2019 au lieu d’un objectif précédent de 20% et la banque n’exclut pas de le porter à 50% une fois que son ratio de fonds propres aura dépassé les 12,5%.

Voir aussi : BREAKINGVIEWS-UniCredit ups the ante on bad-debt cleanup

Valentina Za, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below